Décès du dernier patient du tir de masse d'El Paso Walmart

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Un jeune entraîneur de football hospitalisé depuis le tir de masse de l'an dernier dans un magasin Walmart à El Paso, au Texas, est décédé.

Guillermo "Memo" Garcia est décédé samedi soir au centre médical Del Sol à El Paso, à l'hôpital et Miriah Soliz, un avocat représentant la famille dans une poursuite civile contre le détaillant, a déclaré à CNN.

Il était le dernier patient restant à l'hôpital depuis la fusillade du 3 août, a indiqué l'hôpital.

"Après un combat de près de neuf mois, nos cœurs sont lourds alors que nous rapportons Guillermo" Memo "Garcia, notre dernier patient encore soigné suite à la fusillade d'El Paso, est décédé", a déclaré David Shimp, directeur général de l'hôpital. une déclaration.

"Son courage, sa force et son histoire ont touché de nombreuses vies, y compris celles de nos soignants, qui se sont battus sans relâche avec lui et pour lui à chaque étape du processus. Nous sommes en deuil avec sa famille et notre communauté."

Garcia est maintenant la 23e victime des tirs de masse en août. Il était à l'extérieur du magasin avec sa femme Jessica et leurs deux enfants, pour lever des fonds pour le club de football El Paso Fusion – l'équipe de football de sa fille qu'il a aidé à entraîner – lorsqu'un tireur a ouvert le feu, tuant 22 personnes et en blessant des dizaines d'autres.

Le suspect, Patrick Crusius, est toujours en détention et a été inculpé de 90 chefs d'accusation fédéraux, dont des crimes de haine, selon des documents judiciaires.

La famille Garcia fait partie de plusieurs familles et individus qui ont poursuivi Walmart, accusant le détaillant de ne pas avoir fourni une sécurité adéquate pour protéger ses clients. Le procès est toujours en cours.

Selon les avocats de la famille, Robert Ammons et Patrick Luff, Garcia a subi plusieurs interventions chirurgicales depuis la fusillade après qu'au moins une balle lui a touché la colonne vertébrale.

Lui et sa femme ont été abattus à plusieurs reprises "alors que leurs enfants regardaient avec horreur", avaient déclaré les avocats. Jessica Garcia a été hospitalisée pour des blessures liées à la fusillade, mais a été libérée.

Luis Calvillo, un ami de Garcia et un autre entraîneur de l'équipe de football féminine, a écrit un bref message sur le décès de Garcia.

"Au nom de Jessica Garcia et avec sa permission, je voudrais demander à tout le monde de la garder, elle et ses enfants, dans vos prières", a écrit Calvillo sur Facebook. "Aussi, si nous pouvons lui donner un peu de temps pour elle et sa famille pour pleurer, je l'apprécierai vraiment. Je remercie tout le monde pour leur soutien pendant ces moments difficiles."

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available