Sports

Dortmund gagne et maintient la pression sur le Bayern

Dortmund, deuxième du championnat d’Allemagne, a maintenu la pression sur le Bayern Munich samedi en s’imposant 2-0 à Wolfsburg, toujours à huis clos et sous haute protection sanitaire, pour limiter les risques d’infection au coronavirus.

Dans l’autre affiche de cette 27e journée, Leverkusen a battu Mönchengladbach et s’empare provisoirement de la troisième place.

Avec des buts de Raphaël Guerreiro (32e) et Achraf Hakimi (78e), le Borussia Dortmund revient provisoirement à une longueur de Munich (58 pts), qui doit absolument battre Francfort à 18h30 pour reconstituer son matelas de quatre points d’avance.

En cas de faux pas du “Rekordmeister”, le “Klassiker” de mardi soir Dortmund-Munich se transformerait en match quasi-décisif pour le titre, à six journées de la fin du championnat.

Face à Wolfsburg, qui possédait avant ce match la troisième meilleure défense de Bundesliga, juste derrière le Bayern et Leipzig, Dortmund a pourtant eu beaucoup de mal à trouver son rythme et à se mettre en marche.

Il a fallu attendre la demie heure de jeu pour voir Thorgan Hazard déborder enfin sur l’aile droite. Le jeune buteur Erling Haaland s’est totalement troué sur la reprise, mais Guerreiro, en embuscade derrière lui au point de pénalty, n’a pas manqué l’occasion d’ouvrir le score.

Avant le match, le directeur sportif du Borussia Michael Zorc avait annoncé que Mario Götze, l’auteur du but vainqueur de la finale du Mondial-2014 pour l’Allemagne, quitterait le club en fin de saison.

“Nous sommes d’accord pour ne pas poursuivre notre collaboration au-delà de cette saison”, a déclaré Zorc, qui n’a donné aucune indication sur la future destination de son joueur.

Dans l’autre choc de ce samedi, qui opposait deux prétendants à la Ligue des champions Mönchengladbach et Leverkusen, c’est le Bayer qui a réussit la très bonne opération.

En s’imposant 3-1 à Mönchengladbach, “malgré” les 13.000 effigies de supporters en carton qui trônaient dans les tribunes du Borussia-Park, pour tenter de faire oublier le huis clos, Leverkusen a pris provisoirement la troisième place avec 53 points et une longueur d’avance sur Mönchengladbach.

Un doublé du jeune talent Kai Havertz (7e et 58e) et un but de Sven Bender (81e) ont mis à genou les “Poulains”, qui ont toutefois répondu avec un but de Marcus Thuram. Havertz a d’abord marqué d’une subtile pichenette à la barbe du gardien Yann Sommer, avant de doubler la mise sur pénalty.

Marcus Thuram, fils du champion du monde français 1998, a pour sa part a marqué sur une passe décisive de son compatriote Alassane Pléa, d’une superbe demi-volée devant le but.

Comments

0 comments

Tags
Loading...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Veiller activer le bloqueur de publicité afin de naviguer sur notre site. Merci pour votre compréhension.