Le RN a obtenu un « rééchelonnement » du remboursement de son prêt russe

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le Rassemblement national (RN) a obtenu un « rééchelonnement » du remboursement de son prêt russe souscrit en 2014, dans l’accord à l’amiable conclu mercredi avec son créancier, a appris l’AFP auprès du parti politique jeudi.

« On a obtenu un rééchelonnement » pour le remboursement du prêt, dans « un accord à l’amiable », a indiqué le RN, sans plus de détails.

Une entreprise russe, Aviazaptchast, qui avait hérité de la créance, poursuivait en justice le parti d’extrême droite pour le non-remboursement d’un prêt d’environ neuf millions d’euros.

Après le paiement des taux d’intérêt (à 6% selon le RN), le parti devait, selon les clauses prévues, s’acquitter du capital en septembre 2019.

Une porte-parole du tribunal d’arbitrage de Moscou, devant lequel était portée l’affaire, a affirmé mercredi à l’AFP qu’un « accord à l’amiable » avait été « approuvé par le juge », après une audience préliminaire en présence d’un avocat du parti de Marine Le Pen.

Selon le tribunal, un document détaillant et confirmant l’entente sera publié d’ici cinq jours ouvrés.

A l’époque, la révélation de cet emprunt avait suscité des soupçons sur la volonté du Kremlin de soutenir le parti de Mme Le Pen, qui critique les sanctions occidentales imposées à Moscou à cause de la crise ukrainienne.

Pour justifier s’être tourné vers un établissement financier russe, le FN (devenu RN) accusait, lui, les banques françaises de ne pas lui accorder de prêts.

Ce rééchelonnement pourrait soulager le parti qui accumule les pertes depuis 2012 et se trouve très endetté.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus