Pirouette comme Jagger: le Royal Ballet danse avec Stones dans les rues de Londres

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

LONDRES (Reuters) – Des danseurs du Royal Ballet britannique ont réalisé un court-métrage dans lequel ils se produisent dans les rues désertes de Londres au son des Rolling Stones, un projet conçu pour mettre en lumière la situation critique des arts pendant la pandémie mondiale de coronavirus.

Les solistes William Bracewell et Reece Clarke, entre autres, ont enfilé des baskets pour danser sur les trottoirs ensoleillés et les pavés devant les entrées fermées de certains des plus grands théâtres de Londres.

Il s’agit notamment du Globe de Shakespeare, du Royal Opera House et du Royal Albert Hall.

Les producteurs du film ont déclaré dans un communiqué qu’ils voulaient braquer les projecteurs sur un secteur menacé par «les pressions incessantes du COVID-19».

Le film a été réalisé par Joanna DeFelice, Meaghan Grace Hinkis et Melanie Hamrick, une danseuse de ballet et partenaire du chanteur principal des Rolling Stones, Mick Jagger.

Il a été chorégraphié sur le single « Living In A Ghost Town » des Rolling Stones, sorti en avril 2020.

Le projet vise à collecter des fonds pour Acting for Others, un réseau de quatorze organisations caritatives fournissant une assistance financière et émotionnelle et un soutien aux travailleurs de théâtre.

Reportage par Mike Davidson; Écriture de Raissa Kasolowsky; Montage par Mike Collett-White

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus