Un film sur le lanceur d’alerte de Marineland remporte le premier prix du public à Hot Docs

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

TORONTO –
Un film sur un «entraîneur devenu dénonciateur» au parc aquatique Marineland de l’Ontario a remporté le premier prix du public à Hot Docs, qui a eu lieu en ligne cette année en raison de la pandémie de COVID-19.

Le festival canadien affirme que «Le morse et le dénonciateur» a remporté le prix du public Hot Docs pour un long métrage, qui est décerné en fonction des votes du public.

Le documentaire réalisé par Nathalie Bibeau partage également le Prix du public Rogers avec quatre autres cinéastes, chacun recevant 10 000 $.

Parmi les gagnants figure Elizabeth 9 Philip «9/11 Kids», sur la vie de 16 écoliers qui se trouvaient dans la pièce avec le président de l’époque, George W. Bush, lorsqu’il a appris la nouvelle de l’attaque du 11 septembre.

Les autres gagnants ont été « The Forbidden Reel », réalisé par Ariel Nasr, sur le riche cinéma national en Afghanistan, et « First We Eat » de Suzanne Crocker, sur une mère qui met au défi sa famille de ne manger que des aliments locaux dans leur maison éloignée à 300 kilomètres de le cercle arctique.

Le gagnant final était «Il n’y a pas d’endroit comme ça, n’importe où», du réalisateur Lulu Wei, au sujet de la communauté Mirvish Village de Toronto affectée par la fermeture de Honest Ed’s.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available