Suisse: Manifestations contre le racisme dans de nombreuses villes

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Il s’agit de la deuxième semaine consécutive de manifestations antiracistes dans le pays suite au décès de George Floyd le 25 mai aux États-Unis.

Des slogans contre le racisme ont retenti dans de nombreuses villes de Suisse samedi. Des manifestations se déroulent à Lausanne, Zurich, Berne, Saint-Gall ou Lucerne.

Alors qu’elles étaient plus de 10’000 mardi à Genève, près de 1000 personnes manifestaient samedi en fin d’après-midi contre le racisme et les violences policières à Lausanne. Réunies sur la place de la Riponne, elles répondaient à l’appel du Collectif des associations afro-descendantes de Suisse romande.

«Stop Racisme», «Nos vies noires comptent» ou encore «No Justice, No Peace», pouvait-on lire sur les pancartes brandies par les participants pour la plupart vêtus de noir, surtout des jeunes, rassemblés pacifiquement sur la grande place. Le POP, SolidaritéS, Jeunesse Socialiste, le Parti socialiste et Les Verts sont notamment signataires de l’appel du collectif.

La manifestation était autorisée. Elle devrait durer jusqu’à 19h00. La place était entièrement bouclée avec des barrières. Une seule entrée était prévue avec obligation de se désinfecter les mains et de porter le masque.

Rassemblement sur la Place fédérale

Contrairement à Lausanne, la manifestation de Berne n’avait elle pas été autorisée. Entre 2000 et 4000 personnes se sont néanmoins rassemblées en début d’après-midi sur la Place fédérale. La police a tweeté qu’elle tentait de joindre les responsables de la manifestation.

On y entendait des slogans tels que «La vie des noirs compte également». Une certaine excitation s’est fait jour au début de la manifestation, lorsque le jeu d’eau de la Place fédérale s’est soudainement enclenché, surprenant de nombreux manifestants. Aucun débordement n’a été signalé.

Altercations à Zurich

En marge de la manifestation pacifique contre le racisme à Zurich, des altercations entre la police et les manifestants ont éclaté dans la ville. Des objets ont été lancés sur des policiers.

Plusieurs personnes ont été arrêtées, a tweeté la police de la ville de Zurich samedi. Les incidents se sont produits à 16h00 sur la Stadelhoferplatz. Les manifestants s’y sont rassemblés vers 14h00 avant de rejoindre la Bahnhofstrasse.

Il n’est pas clair si les attaques contre la police ont été menées par des participants à la manifestation Black Lives Matter contre le racisme. La police n’a pas voulu en dire plus pour l’instant.

Sous surveillance

A Saint-Gall, plus de mille personnes se sont rassemblées sous le slogan «Black Lives Matter», le tout pacifiquement, selon la police de la ville. A Lucerne, ce sont quelques centaines de personnes qui ont manifesté.

Crise du coronavirus oblige, les participants ont dû laisser leurs coordonnées aux organisateurs. Même si certains ont rejoint librement le cortège, ils ont été comptés au départ.

Selon les règles de la Confédération concernant la pandémie de coronavirus, seuls les rassemblements avec jusqu’à 300 personnes sont autorisés. C’est la deuxième semaine consécutive que la Suisse connaît des manifestations contre la violence policière et le racisme.

Malgré les restrictions dues à la pandémie, des milliers de personnes sont descendues dans les rues de nombreuses villes européennes ces derniers jours. Le déclencheur en a été la mort de l’Afro-américain George Floyd dans une brutale opération de police aux États-Unis le 25 mai dernier.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus