Hamilton et Mercedes au rendez-vous des premiers essais libres en Autriche

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

On prend les mêmes et on recommence: champions en titre, Lewis Hamilton et son écurie Mercedes ont dominé les premiers essais libres de la saison de Formule 1 vendredi en Autriche, sur le Red Bull Ring de Spielberg.

Déjà le plus rapide le matin, le Britannique, qui peut égaler cette année le record de sept couronnes mondiales de Michael Schumacher, a abaissé son chrono à 1 min 04 sec 304/1000.

Seul son équipier finlandais Valtteri Bottas s’est approché à 197/2000, quand la concurrence – Red Bull, Ferrari mais aussi Racing Point, Renault et McLaren – pointe au-delà des 6/10.

A la veille des premières qualifications de 2020, au cours desquelles les écuries dévoileront enfin tous les atouts dans leur jeu, les enseignements des essais d’avant-saison semblent en passe de se confirmer.

Sextuples championnes en titre des pilotes et des constructeurs, les Flèches d’argent – qui arborent une livrée noire en signe de soutien à la lutte contre le racisme – semblent avoir une bonne longueur d’avance.

Et, en s’inspirant très largement de la Mercedes victorieuse en 2019, Racing Point s’est pour sa part considérablement rapprochée du trio de tête.

– « meilleur hiver » –

Red Bull, dont le patron Christian Horner assure que l’écurie sort de son « meilleur hiver » depuis le début des années 2010, quand elle dominait le championnat, viendra-t-elle chatouiller Hamilton et les siens samedi et dimanche ?

Son pilote-phare, le Néerlandais Max Verstappen, a en tout cas pour lui d’avoir remporté les deux dernières éditions de l’épreuve, au cours desquelles les Flèches d’argent n’ont pas brillé (double abandon en 2018, 3e et 5e en 2019).

Quant à Ferrari, le team principal Mattia Binotto s’attend à un « début de saison difficile » après de mauvais choix en termes d’aérodynamique que la Scuderia n’a pas encore eu le temps de corriger après plusieurs mois de confinement pour cause de pandémie du nouveau coronavirus.

On attendait aussi de le revoir à l’oeuvre: les pilotes Mercedes ont utilisé le « DAS » (pour dual axis steering, ou direction à deux axes), système ingénieux mis au point pendant l’intersaison qui leur permet de modifier selon leurs besoins l’écartement de leurs roues avant en tirant ou en poussant leur volant.

Il sera intéressant de voir quel avantage ce DAS apporte à l’écurie allemande. Et également à quoi aboutira l’intention de Red Bull de demander des clarifications à la Fédération internationale de l’automobile (FIA), l’organe régulateur de la F1, sur la légalité de ce « DAS » qu’elle a validé pour 2020… mais interdit pour 2021.

– « zone grise » –

« C’est un système très ingénieux mais la question pour nous est de savoir s’il est conforme au règlement dans ce qui est fondamentalement une zone grise », commente Horner.

« Nous voulons de la clarté car cela aura un impact sur le restant de l’année. Il a été interdit l’an prochain, mais est-ce juste cette année ? Ce sont les questions que nous poserons à la FIA par les voies prévues. »

« Nous pensons être du bon côté, lui répond le patron de Mercedes, Toto Wolff. Il y a eu beaucoup d’échanges avec la FIA. C’est pourquoi nous l’avons dans la voiture. Donc chacun viendra avec ses arguments et on verra. »

La saison aurait dû débuter mi-mars en Australie mais a été retardée par la pandémie. Elle va se poursuivre, a minima, par une série de huit courses en Europe jusqu’à début septembre, pour l’heure à huis clos et en suivant un protocole sanitaire strict.

Les quelque 2.000 personnes présentes dans l’enceinte du Red Bull Ring, pour la F1 mais aussi la F2, la F3 et la Porsche SuperCup, sont priées de porter des masques, de respecter autant que possible deux mètres de distance entre elles, ou encore de se soumettre à des tests de détection du Covid-19 tous les cinq jours.

Le circuit est conçu comme une bulle isolée au maximum du monde extérieur et les participants sont séparés en groupes et sous-groupes pour limiter les risques de contamination.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus