le gardien de Belenenses quitte le terrain à la mi-temps pour partir en quarantaine

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le gardien de but portugais de Belenenses André Moreira (24 ans) a été contraint de quitter le terrain à la mi-temps du match qui opposait son équipe à Moreirense en Liga NOS pour partir en quarantaine, a annoncé samedi la ligue portugaise de football.

« A la mi-temps, ordre a été donné au joueur (André Moreira) de quitter le terrain par décision de l’Autorité nationale de santé et du docteur Graça Freitas, qui a indiqué que les critères de distanciation et de quatorzaine n’ont pas été respectés », a détaillé la ligue portugaise de football dans un communiqué diffusé ce samedi soir.

Le portier a manqué le match précédent contre le leader FC Porto le 5 juillet (défaite 5-0), après que le troisième gardien de Belenenses, Joao Monteiro, a été testé positif au nouveau coronavirus.

Selon la presse portugaise, Monteiro partageait sa chambre avec Moreira, qui a donc été en contact avec lui il y a une semaine à peine.

« La ligue portugaise, avec son consultant le docteur Filipe Froes, conjointement avec le département médical de Belenenses, a effectué durant toute la semaine un accompagnement médical du joueur André Moreira. Compte tenu que le joueur a été testé négatif au SRAS CoV-2 le 8, 9 et 10 juillet, le docteur Filipe Froes (…) a fini par émettre un avis positif pour la participation du gardien au match de ce (samedi) soir entre Belenenses et Moreirense », a précisé la Liga NOS dans son communiqué.

Belenenses a fini par s’incliner 1-0 à domicile contre Moreirense dans ce match comptant pour la 31e journée du championnat portugais et disputé à huis clos, comme l’exige le protocole sanitaire post-pandémie établi par la ligue portugaise pour la reprise de la Liga NOS, deuxième grand championnat d’Europe à revenir sur les terrains le 3 juin, après l’Allemgne (le 16 mai).

Nuno Santos a inscrit un but (50e) juste après la pause et le changement de gardien côté Belenenses, avant que Nuno Coelho ne manque le pénalty de l’égalisation (90e+9).

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available