Monde

Un autre pic de coronavirus porte l’Inde à 900 000 cas

Le nombre de cas de coronavirus en Inde a bondi de 28 000 autres mardi et approche rapidement le million.

Les 28 498 cas signalés au cours des dernières 24 heures ont porté le total national à 906 752. Les cas ont bondi de 100 000 en quatre jours.

Le ministère de la Santé a également signalé 553 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total de morts à 23 727.

L’Inde a largement levé son verrouillage à l’échelle nationale et le virus s’est propagé à un rythme significatif, ce qui a incité plusieurs grandes villes à imposer des fermetures partielles.

La ville de Pune, dans le sud du pays, a commencé mardi un lock-out de 10 jours pour tenter de briser la chaîne des infections. Seuls les produits essentiels, y compris les magasins de lait, les pharmacies, les cliniques médicales et les services d’urgence seront autorisés.

Huit des 28 États de l’Inde, dont le Maharashtra, le Tamil Nadu et New Delhi les plus touchés, représentent près de 90% des cas.

L’Inde est le troisième pays le plus touché en termes d’infections, juste derrière les États-Unis et le Brésil.

Dans d’autres développements dans la région Asie-Pacifique, l’État australien du Queensland durcit la peine pour ceux qui enfreignent les règles de quarantaine des coronavirus. Le vice-premier ministre du Queensland, Steven Miles, a déclaré que les amendes actuelles pour avoir enfreint une quarantaine obligatoire de 14 jours à l’hôtel pour certains visiteurs ou avoir menti sur le lieu où ils se trouvaient n’étaient peut-être pas une sanction suffisante. La peine maximale sera désormais une amende plus élevée ou jusqu’à six mois d’emprisonnement. Le Queensland a rouvert ses frontières à tous sauf aux résidents de l’État de Victoria il y a deux semaines. Victoria est le centre de la récente épidémie en Australie, ajoutant 270 nouvelles infections du jour au lendemain à ses plus de 4 000 cas actifs. La ville victorienne de Melbourne est sous verrouillage de six semaines pour tenter de contenir l’épidémie.

La Corée du Sud a signalé 33 nouveaux cas de COVID-19 alors que son Premier ministre a appelé à la vigilance avant les vacances d’été. Les chiffres annoncés par les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies ont porté le nombre de cas à 13 512 cas, dont 289 décès. Le Premier ministre Chung Sye-kyun a exhorté les gens à éviter les zones surpeuplées, à maintenir la distance avec les autres et à porter des masques lorsqu’ils se rendent sur les plages et dans d’autres zones pendant les vacances.

La Chine a déclaré que le nombre de personnes sous traitement au COVID-19 dans le pays était tombé à seulement 297, avec seulement trois nouveaux cas de coronavirus signalés, tous amenés de l’extérieur du pays. Aucun nouveau décès n’a été annoncé, laissant le total à 4 634 des 83 605 cas de la maladie. Lundi, deux experts de l’Organisation mondiale de la santé se sont rendus en Chine pour organiser une enquête sur la propagation de la pandémie après la première détection du virus dans la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, à la fin de l’année dernière.

Comments

0 comments

Tags
Loading...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Veiller activer le bloqueur de publicité afin de naviguer sur notre site. Merci pour votre compréhension.