Les Philippines abattent près de 39000 poulets pour enrayer l’épidémie de grippe aviaire

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Les Philippines ont déclaré mercredi avoir abattu près de 39000 poulets dans une ferme avicole au nord de la capitale Manille pour enrayer une épidémie de grippe aviaire, plus de quatre mois après avoir détecté des infections dans une province voisine.

Le Bureau de l’industrie animale du ministère de l’Agriculture (DA) a détecté la présence du sous-type hautement infectieux H5N6 du virus de la grippe A dans une ferme productrice d’œufs de la ville de San Luis dans la province de Pampanga.

Après avoir confirmé le rapport, une équipe de vétérinaires et d’agents de santé animale avait immédiatement mis en œuvre des mesures de contrôle d’urgence, abattant 38 701 volailles et éliminant les carcasses, a déclaré le DA dans un communiqué.

En mars, le DA a détecté une épidémie de grippe aviaire impliquant le même virus dans une ferme de cailles de la municipalité de Jaen dans la province de Nueva Ecija, où environ 1 500 cailles étaient mortes et environ 12 000 autres avaient été abattues.

L’enquête initiale menée par le DA a montré la présence dans la ville de San Luis d’oiseaux migrateurs, qui a été associée à des épidémies de grippe aviaire dans de nombreux pays, y compris aux Philippines.

Le DA a déclaré que les poulets de chair, la principale source de viande de volaille, n’étaient pas touchés par la dernière épidémie.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus