La police ukrainienne arrête un homme avec des explosifs à la banque de Kiev

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La police a arrêté lundi un homme qui avait pris un otage dans une banque de la capitale ukrainienne Kiev, a déclaré le vice-ministre de l’Intérieur Anton Gerashchenko. L’otage a été libéré indemne.

L’homme, identifié comme Sukhrob Karimov, un citoyen ouzbek de 32 ans, est entré dans un bureau de banque à Kiev en disant qu’il avait des explosifs dans son sac à dos. Il a laissé partir les employés de banque et a exigé que les autorités invitent des journalistes afin qu’il puisse faire une déclaration.

Lors d’une rencontre diffusée en direct sur la chaîne de télévision ukrainienne 112.ua, l’homme a été entendu se prétendre un esprit saint et a critiqué les autorités, affirmant que le président Volodymyr Zelenskiy n’avait pas tenu ses promesses.

La police a fait irruption dans la pièce pendant que l’homme parlait aux journalistes et l’a détenu. Les autorités ont confirmé que le suspect avait été arrêté et qu’il avait effectivement des explosifs.

« Le terroriste a été capturé vivant. L’explosion n’a pas eu lieu. Des techniciens en explosifs travaillent sur place », a déclaré Gerashchenko.

C’était le troisième incident de ce genre ces dernières semaines.

Le mois dernier, un homme armé transportant des explosifs a pris 13 passagers en otage dans un bus dans la ville de Loutsk, dans l’ouest de l’Ukraine.

La police a libéré les passagers et arrêté l’attaquant après une impasse de 12 heures après que Zelensky ait accepté sa demande de publier une recommandation de film sur les réseaux sociaux.

Le 23 juillet, un autre homme a pris en otage un haut fonctionnaire de la police dans la ville ukrainienne de Poltava, au centre, avant d’être abattu par la police.

L’homme, nommé Roman Skrypnyk, a été retrouvé par un policier au petit matin dans une maison abandonnée à l’extérieur de la ville centrale de Poltava, a déclaré Gerashchenko.

«Skrypnyk, menaçant avec une grenade, a pris un policier en otage. Le criminel a été tué par les forces spéciales de la police après un tir bien visé», a écrit Gerashchenko sur Facebook.

L’otage n’a eu que quelques secondes pour se dégager lorsque la grenade a explosé mais n’a pas été blessé, a déclaré Gerashchenko, sans plus de détails.

La police n’a pas nommé le preneur d’otages mais a confirmé le meurtre, sans donner de détails sur l’incident.

Gerashchenko a déclaré que c’était Skrypnyk qui avait pris un policier en otage le 23 juillet à Poltava et s’était enfui avec lui avant d’abandonner la voiture et l’officier et de courir dans une forêt.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus