Les Guinéens dans l’attente des résultats, Alpha Condé en pôle position pour briquer un troisième mandat

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Le siège de la CENI -AFP

Les bureaux de vote sont fermés depuis 18h et le dépouillement est en cours.

Les bureaux de vote sont fermés à Conakry et dans les villes de l’intérieur du pays. Le scrutin s’est globalement déroulé sans incident majeur.

Le dépouillement est en cours et les résultats devraient sortir progressivement dans les prochains jours.

Le décompte a débuté dès la fermeture des bureaux de vote, comme le stipule la loi électorale.

À Conakry, il est remarquable de voir que seuls le parti au pouvoir RPG et l’UFDG ont des représentants dans les bureaux de vote. Alors que tous les candidats devraient en avoir, selon la loi.

Il y a toujours les checkpoints dans plusieurs quartiers de la capitale. Ils doivent rester en place jusqu’à la fin du dépouillement.

Selon la loi électorale, les résultats provisoires doivent être proclamés 72 heures après la réception du dernier procès-verbal.

A LIRE AUSSI: Les Guinéens choisissent leur président dans la crainte des troubles post-électoraux

« Les candidats auront 8 jours francs pour déposer des recours à la Cour constitutionnelle. Si au terme de ces huit jours, il n’y a pas de recours, les résultats définitifs devraient être proclamés. Ces résultats ne sont pas susceptibles de recours », explique Boubacar Diallo.

Cellou Dalein Diallo appelle « à la retenue et à la responsabilité »

Le chef de l’opposition guinéenne a voté quelques minutes avant son rival, le président sortant Alpha Condé.

Cellou Dalein Diallo se dit confiant. « Comme vous l’avez constaté, je me suis acquitté de mon devoir civique en votant avec beaucoup de confiance par rapport à l’issue de ce scrutin », dit-il.

Le leader de l’UFDG lance un appel à ses partisans pour qu’ils fassent preuve de retenue et de responsabilité, pour que ce scrutin se passe dans les meilleurs conditions.

Alpha Condé: « je souhaite bonne chance à la Guinée »

C’est vers 12h 30, que le président sortant, Alpha Condé a accompli son devoir citoyen à l’école des sourds-muets de Boulbinet, près du palais présidentiel.

Le président âgé de 82 ans souhaite que l’élection « soit libre, démocratique et transparente et que tout se passe dans la paix et la tranquillité ».

« Nous allons faire en sorte de sécuriser tous les bureaux de vote. La Guinée ne peut pas se développer s’il n’y a pas la paix, la sécurité et l’unité. Nous appelons tous les candidats à éviter tout acte de violence ».

Alpha Condé précise que « si certains veulent perturber l’opinion internationale sera informée ».

Amnesty appelle à la protection des populations

L’Ong Amnesty international lance un appel au gouvernement guinéen. « Les forces de défense et de sécurité doivent respecter les droits humains, et garantir la sécurité de toutes et tous en Guinée quels que soient leurs choix politiques, avant, pendant et après l’élection présidentielle », explique le chercheur.

Pour l’ONG, quiconque deviendra président à l’issue de cette élection, devra clairement placer la protection des droits humains et la lutte contre l’impunité au cœur de ses priorités.

 

 

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus