in

Des coups de feu entendus près du domicile de l’ancien président ivoirien Henri Konan Bedie.

« Ma résidence à été attaquée par des tirs à l’arme lourde. Simultanément, les résidences des membres de l’opposition  Assoa Adou, Albert Toikeusse Mabri et Pascal Affi N’guessan ont également été attaquées ».

Écrit Bedie sur Twitter. Les autorités n’ont pas encore réagi.

L’opposition ivoirienne avait annoncé avoir créé un « Conseil national de transition » présidé par  Henri Konan Bédié.

« Le Conseil national de transition a pour mission de mettre en place dans les prochaines heures un gouvernement de transition », a affirmé l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’Guessan, au nom de toute l’opposition.

« Le Conseil national de transition aura pour mission de préparer le cadre d’une élection présidentielle juste transparente et inclusive (…) et de convoquer des assises nationales pour la réconciliation nationale en vue du retour à une paix définitive en Côte d’Ivoire », selon Pascal Affi N’Guessan.

L’opposition a déjà appelé dimanche à une « transition civile » et « à la mobilisation générale des Ivoiriens pour faire barrage à la dictature et à la forfaiture du président sortant ».

Selon le porte-parole de l’opposition,  » plus de 90% de l’électorat a rejeté la candidature illégale d’Alassane Ouattara « .

Des violences secouent le pays depuis le vote alors que les résultats sont annoncés au compte-gouttes par la commission électorale indépendante.

Le RHDP, le parti au pouvoir en Côte d’Ivoire a appelé dimanche le gouvernement à faire preuve de fermeté vis-à-vis de certains leaders de l’opposition qu’il accuse de défier l’autorité de l’Etat.

Le Directeur exécutif adjoint de campagne du président sortant Alassane Ouattara, Adama Bictogo tient pour responsables les leaders de l’opposition dans les violences qui ont eu lieu dans le cadre de l’élection présidentielle et qui ont fait 9 morts, selon un bilan officiel.

Sans réel adversaire en raison du boycott de l’opposition, qui juge un troisième mandat « anticonstitutionnel », le président Ouattara devrait s’imposer par un score écrasant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Des têtes de porc placées dans une mosquée du nord de la France lors d’une attaque anti-musulmane

    Des attentats sèment la terreur à Vienne, au moins deux morts