Le Premier ministre pakistanais Khan se rend en Afghanistan alors que les pourparlers de paix avec les talibans stoppent

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le Premier ministre pakistanais Imran Khan est arrivé jeudi à Kaboul pour rencontrer le président afghan Ashraf Ghani, à un moment où les négociations de paix entre le gouvernement afghan et les représentants des talibans sont au point mort et où la violence augmente.

Ce sera la première visite de Khan en Afghanistan depuis son entrée en fonction il y a plus de deux ans. Il s’agit de la visite la plus médiatisée d’un responsable pakistanais à Kaboul depuis le début des pourparlers de paix entre les talibans et le gouvernement afghan dans la capitale qatari, Doha, selon Reuters.

Cela intervient quelques jours après que le Pentagone a annoncé qu’il réduirait le nombre de militaires américains en Afghanistan de 4 500 à 2 500 d’ici la mi-janvier.

Suite à l’annonce des États-Unis, le chef de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a averti qu’un retrait «précipité» des États-Unis, qui dirigent la coalition de l’OTAN en Afghanistan, pourrait conduire à de nouvelles violences.

« Nous sommes maintenant confrontés à une décision difficile. Nous sommes en Afghanistan depuis près de 20 ans, et aucun allié de l’OTAN ne veut rester plus longtemps que nécessaire. Mais en même temps, le prix d’un départ trop tôt ou de manière non coordonnée pourrait être très élevé », a déclaré Stoltenberg dans un communiqué.

Le pays ravagé par le conflit «risque de redevenir une plate-forme permettant aux terroristes internationaux de planifier et d’organiser des attaques contre notre patrie. Et Daech pourrait reconstruire en Afghanistan le califat terroriste qu’il a perdu en Syrie et en Irak», a déclaré l’Associated Press (AP). en disant.

Devant quitter ses fonctions le 20 janvier après avoir perdu l’élection présidentielle de ce mois face au démocrate Joe Biden, le président américain Donald Trump cherche à mettre fin à la guerre de 19 ans en Afghanistan, qui est le plus long conflit des États-Unis.

Les critiques ont critiqué Trump pour avoir programmé le retrait selon son propre calendrier, par opposition à une sorte de percée en Afghanistan qui justifierait un retrait majeur.

En dehors de l’Afghanistan, le risque d’instabilité n’est nulle part plus grand qu’au Pakistan voisin.

« L’accent serait mis sur l’approfondissement des relations bilatérales fraternelles entre le Pakistan et l’Afghanistan, le processus de paix afghan et le développement économique régional et la connectivité », a déclaré le bureau des affaires étrangères du Pakistan dans un communiqué alors que Khan se dirigeait vers Kaboul.

Le rôle du Pakistan dans les pourparlers de paix a été essentiel, selon Washington, en particulier compte tenu de son influence sur les dirigeants talibans, bien que le Pakistan affirme que cette influence a diminué au fil des ans.

Le représentant spécial de Washington pour la paix afghane, Zalmay Khalilzad, a effectué plusieurs voyages à Islamabad pour discuter du processus de paix.

Ghani s’est rendu pour la dernière fois au Pakistan en juin 2019, selon le bureau des affaires étrangères du Pakistan.

Un porte-parole du palais présidentiel afghan, Dawa Khan Minapal, a déclaré que l’objectif principal de la visite serait les relations commerciales et économiques bilatérales, mais que la lutte contre le militantisme dans la région serait également en tête de l’ordre du jour. « L’accent sera principalement mis sur le processus de paix, mais nous ne garderons pas nos espoirs hauts », a déclaré une source au palais présidentiel afghan.

La violence est restée élevée en Afghanistan malgré le processus de paix en cours.

Au cours des six derniers mois, les talibans ont mené 53 attentats suicides, tandis que 1 210 civils figuraient parmi les milliers de personnes tuées dans les violences liées à l’insurrection, selon Tariq Arian, porte-parole du ministère afghan de l’Intérieur.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus