650 corps de victimes du COVID-19 dans des camions congélateurs depuis avril à New York

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Des centaines de corps sont toujours entreposés dans des camions-congélateurs dans une morgue en cas de catastrophe mise en place lors de la flambée de coronavirus à New York au printemps, selon le bureau du médecin légiste en chef de la ville.

Beaucoup des 650 corps de la morgue de la catastrophe sur le front de mer de Brooklyn sont des personnes dont les familles ne peuvent pas être localisées ou ne peuvent pas se permettre un enterrement convenable, ont déclaré des responsables au Wall Street Journal.

Normalement, le défunt aurait été enterré en quelques semaines dans une tombe pour les indigents sur Hart Island dans le Long Island Sound. Mais alors que les décès liés au COVID-19 ont augmenté à New York en avril, avec jusqu’à 800 morts en une journée, le maire Bill de Blasio a promis que les enterrements collectifs dans des fosses temporaires n’auraient pas lieu.

Le bureau du médecin légiste a du mal à trouver les proches d’environ 230 personnes décédées, ont déclaré des responsables. Lorsque les plus proches parents ont été contactés, de nombreux corps n’ont pas été récupérés parce que les familles n’ont pas organisé l’inhumation pour des raisons financières, et n’ont pas demandé l’inhumation gratuite sur Hart Island.

La ville réduit lentement le nombre de corps stockés, le nombre passant de 698 à 650 depuis la mi-septembre, selon Dina Maniotis, la sous-commissaire exécutive du bureau du médecin légiste en chef. L’État de New York a signalé au moins 34 187 décès de personnes dus au COVID-19, selon les données de l’Université John Hopkins.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus