in

Barreau du Cameroun : Une nouvelle grève à l’horizon.

Les hommes en robe noire ont décidé de marquer un temps d’arrêt dans leur profession du 30 novembre au 04 décembre 2020 dans le but de redorer leur image et de se faire respecter.

«Observer plus que par le passé, une attitude de prudence, de calme et de vigilance, afin de ne point céder, ni à la provocation, ni à la confrontation violente». Telle est la consigne majeure donnée aux bâtonniers à l’issu du conseil de l’ordre des avocats au barreau du Cameroun tenu le 20 novembre dernier.

Le conseil a par ailleurs décidé de la convocation d’une assemblée générale extraordinaire, en signe de protestation, jusqu’à ce que prenne fin cette cabale par la libération de tous les avocats détenus, d’une part, et d’autre part, pour redorer le blason de la profession ainsi souillé.

Outre la suspension sur toute l’étendue du territoire national du port de la robe du 30 novembre au 04 décembre 2020 pour tous les avocats, le Conseil a également décidé de la suspension jusqu’à nouvel avis pour tous les avocats, de toute intervention devant les juridictions statuant en matière criminelle, à tous les degrés de juridiction (la Cour suprême et le tribunal criminel spécial y compris), les juridictions statuant en matière de contentieux électoral, notamment le conseil constitutionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Abiy ordonne l’offensive finale contre les autorités du Tigré à Mekele

    Le moral des ménages en France au plus bas depuis la crise des gilets jaunes