les sociétés pétrolières du sud-est en grève à partir de jeudi

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Les sociétés distributrices des produits pétroliers du sud-est de la République démocratique du Congo vont entamer une grève afin d’obtenir du gouvernement le réajustement des prix à la pompe, a-t-on appris mardi auprès du patronat congolais.

Les sociétés pétrolières opérant dans les provinces de l’ex-Katanga et de la région du Kasaï ont annoncé « qu’elles procéderont à partir de ce jeudi 6 aout 2020, à la cessation de leurs activités de distribution et de stockage des produits pétroliers », dans un communiqué de la section du Haut-Katanga de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), le syndicat du patronat congolais.

Cette grève durera « jusqu’à la publication de nouvelles structures des prix des produits pétroliers qui tiennent compte de l’évolution actuelle des paramètres de l’environnement économique national et international ».

Ces sociétés estiment « qu’elles ne peuvent plus continuer à travailler dans un environnement qui favorise aisément leur décapitalisation, sous l’indifférence totale de l’autorité du secteur », selon une lettre datée du 30 juillet adressée au ministre national de l’Économie, consultée par l’AFP.

A Lubumbashi, deuxième ville du pays, dans la région minière du Katanga, le prix de l’essence à la pompe est fixé à 1.390 francs congolais (0,73 dollar) depuis mai, alors qu’à Kinshasa, le prix du litre est de 1995 francs congolais (1,05).

Pour ces sociétés pétrolières, le prix de vente actuellement appliqué dans leur zone « décapitalise leurs entreprises au point qu’elles ne sont plus en mesure de renouveler leurs stocks ».

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus