Israël va vacciner les Palestiniens avec des documents de travail israéliens

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Israël a confirmé dimanche qu’il vaccinerait les Palestiniens en Cisjordanie avec des permis de travail dans les colonies juives du territoire occupé et à l’intérieur d’Israël, contre le COVID-19.

L’Autorité palestinienne (AP) a déclaré la semaine dernière qu’elle était parvenue à un accord avec Israël qui verrait l’État juif vacciner 100 000 travailleurs palestiniens, a rapporté l’Agence France-Presse (AFP).

La branche militaire israélienne responsable des affaires civiles dans les territoires palestiniens, le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) du ministère israélien de la Défense, a déclaré dimanche dans un communiqué que les vaccinations avaient été « approuvées par l’échelon politique … afin de maintenir la santé publique et le fonctionnement de l’économie. « 

Le COGAT a déclaré qu’Israël « mènera une campagne de vaccination pour les travailleurs palestiniens titulaires de permis de travail en Israël et dans les communautés de Judée et de Samarie », qui sont les noms bibliques largement utilisés en Israël pour la Cisjordanie occupée.

Les vaccinations commenceront «dans les prochains jours» et auront lieu aux points de passage entre Israël et la Cisjordanie et dans les zones industrielles liées aux colonies juives, où travaillent de nombreux Palestiniens.

Les Palestiniens recevront le vaccin Moderna, a déclaré COGAT.

Il y a quelque 475 000 colons juifs vivant en Cisjordanie dans des communautés largement considérées comme illégales par une grande partie de la communauté internationale.

Le territoire abrite quelque 2,8 millions de Palestiniens et des groupes de défense des droits ont exprimé leur indignation que les résidents juifs de Cisjordanie soient vaccinés alors que leurs voisins palestiniens ne le sont pas.

Les Nations Unies ont déclaré qu’Israël avait l’obligation légale de vacciner tous les Palestiniens vivant sous occupation en Cisjordanie, ainsi que les 2 millions de Palestiniens dans la bande de Gaza, où Israël maintient un blocus depuis 2007, année où le Hamas y a pris le pouvoir.

Israël, parmi les leaders mondiaux de la vaccination contre les coronavirus par habitant, a insisté sur le fait que l’Autorité palestinienne est responsable des vaccinations en Cisjordanie et à Gaza.

L’AP s’attend à ce qu’environ 2 millions de doses soient commandées à divers fabricants, en plus des doses du programme Covax soutenu par l’ONU, mis en place pour aider les pays moins riches à se procurer des vaccins.

L’AP a déclaré qu’elle partagerait son approvisionnement avec le Hamas.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus