La Palestine au «  moment fondateur  », déclare la membre du Congrès Tlaib

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La membre du Congrès des États-Unis, Rashida Tlaib, a déclaré lundi que les Palestiniens sont au milieu d’un « moment fondateur » de leur histoire au milieu de l’agitation croissante à Jérusalem-Est qui a dangereusement commencé avec des attaques de la police israélienne contre des fidèles à la mosquée Al-Aqsa, le troisième site le plus sacré de l’Islam.

« Alors que nous nous réunissons en ce moment même, nous voyons la Nakba palestinienne se poursuivre alors que nous voyons les Palestiniens de Jérusalem être physiquement expulsés de leurs maisons sous le chef actuel d’Israël, Netanyahu, alors que son programme raciste et violent se poursuit », a déclaré Tlaib en se référant au Premier ministre israélien. Benjamin Netanyahu lors d’un panel de think tanks du Middle East Institute.

« C’est un moment fondateur pour les Palestiniens, et tant d’autres qui sont tellement liés à cette forme d’oppression », a déclaré le législateur palestinien-américain.

Le soutien américain à Israël, y compris quelque 3,8 milliards de dollars d’aide militaire annuelle, a permis un « effacement » continu des Palestiniens, a déclaré Tlaib.

« Nous devons sans hésitation, exiger que notre pays reconnaisse que le soutien inconditionnel d’Israël a permis cet effacement de la vie palestinienne et le déni des droits de millions de réfugiés, et enhardit la politique d’apartheid » documentée la semaine dernière par Human Rights Watch, conclut-elle.

Au moins 305 personnes ont été blessées lorsque la police israélienne a pris d’assaut lundi la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem-Est occupée et a attaqué des Palestiniens qui étaient sur leurs gardes pour empêcher d’éventuels raids par des juifs israéliens d’extrême droite, selon le Croissant-Rouge palestinien. Al-Aqsa est la troisième mosquée la plus sainte de l’Islam.

Les tensions ont augmenté à Jérusalem-Est au milieu des expulsions prévues de dizaines de Palestiniens du quartier de Sheikh Jarrah, situé juste au nord de la vieille ville. Les Palestiniens qui manifestaient en solidarité avec les habitants de Sheikh Jarrah ont été pris pour cible par les forces israéliennes et des groupes de colons.

Israël a occupé Jérusalem-Est pendant la guerre israélo-arabe de 1967 et a annexé toute la ville en 1980 – une décision qui n’a jamais été reconnue par la communauté internationale.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus