Erdogan promet un partenariat « gagnant-gagnant » aux Africains

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La Turquie entend promouvoir des relations avec les pays africains « sur la base d’un partenariat égalitaire gagnant-gagnant, dans le cadre du respect mutuel », a assuré le président turc Recep Tayyip Erdogan en concluant une visite en Angola, première étape d’une tournée en Afrique.

« Nous, en Turquie, nous attachons une grande importance et une grande valeur à la relation étroite que nous entretenons avec le continent africain », a affirmé lundi soir le président Erdogan devant un parterre d’hommes d’affaires angolais, selon un communiqué diffusé par son parti AKP.

« Nous désirons faire progresser ces relations sur la base d’un partenariat égalitaire gagnant-gagnant, dans le cadre du respect mutuel », a-t-il poursuivi.

Un peu plus tôt, dans un discours devant le parlement angolais diffusé sur le site de la présidence turque, M. Erdogan avait estimé que « le sort de l’humanité ne peut pas et ne doit pas être laissé à la merci d’une poignée de pays qui sont les vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale ».

« Ignorer les appels au changement est une injustice pour l’Afrique », a-t-il ajouté en soulignant que la Turquie ne portait « aucune tache » d’impérialisme ou de colonialisme.

Lors de conversations avec son homologue angolais Joao Lourenco, le président turc a vanté l’industrie gazière turque et soulignant que celle-ci « serait ravie de partager son expérience ».

Après l’Angola, le président turc devait poursuivre sa tournée africaine par le Togo puis le Nigeria.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available