Le CHUV filme ses patients jusque dans leurs lits

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Le CHUV filme ses patients jusque dans leurs lits

Ce dispositif, qui permet une surveillance individuelle et continue des malades, pose certaines questions sur la notion de consentement et de protection des données.

«L’adversaire d’une vraie liberté est un désir excessif de sécurité», a dit le poète Jean de La Fontaine, il y a plus de trois siècles, dans le Loup et le Chien. En 1668, au moment de sa première parution, la fable de l’homme de lettres parisien vient remettre en question notre rapport à la liberté et à la servitude. Débat sensible, déjà à l’époque.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.blick.ch

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus