in

avec un triplé éclair d’Openda, Lens retrouve la lumière à Clermont

En panne lors de ses trois dernières sorties, Lens a renoué avec la victoire en s’imposant sur le terrain de Clermont (4-0), dimanche à l’occasion de la 27e journée de Ligue 1 grâce à un triplé de Loïs Openda inscrit en moins de cinq minutes avant la mi-temps.

En 4 minutes et 30 secondes, Loïs Openda a signé le triplé le plus rapide en Ligue 1 sur les 50 dernières saisons, devançant de 4 secondes celui de Matt Moussilou avec Lille en avril 2005, selon le statisticien Opta.

Le Racing restait sur deux résultats nuls face à Montpellier et Lille (1-1) et une défaite à Nantes (2-1) et ce succès lui permet de prendre provisoirement seul la 3e place avec 54 points avec trois longueurs de mieux sur Monaco qui reçoit Reims dimanche en fin d’après-midi (17H05).

De son côté, Clermont, qui avait gagné à Toulouse (1-0), le 5 mars, se maintient dans le ventre mou du classement (11e) avec un matelas de douze points d’avance sur la zone de relégation.

Pour donner un avantage décisif aux Lensois, Openda, qui n’avait plus marqué depuis le 11 janvier, a profité des cadeaux de la formation clermontoise qui s’est totalement sabordée dans le dernier quart d’heure de la première période alors qu’elle a eu l’occasion d’ouvrir la marque.

A la 20e minute, le défenseur Jonathan Gradit est magnifiquement revenu pour suppléer son gardien Brice Samba, battu dans son duel avec Aïman Maurer, lancé par Maxime Gonalons.

Mais à l’inverse, Lens n’a pas manqué de concrétiser ses occasions offertes par les Auvergnats et assuré sa victoire en quatre minutes.

Lancé par Angelo Fulgini, Openda, parti entre Mateusz Wieteska et Florent Ogier, a ouvert la marque en glissant le ballon entre les jambes du gardien Mory Diaw (31e).

– Le poteau pour Fofana –

L’attaquant du Racing a doublé la marque en profitant d’une perte de balle de Gonalons à vingt mètres de son but (34e) avant de bénéficier d’une nouvelle grosse bévue de Wieteska pour ajouter un troisième but (35e), son troisième du pied gauche, portant son total à douze en Ligue 1 en 27 matches disputés. C’est aussi son deuxième triplé après celui réalisé contre le Toulouse (3-0), le 28 octobre.Cette réussite s’explique par le travail.

« Quand on ne marque pas, c’est toujours embêtant mais quand on travaille bien et que l’on fait des efforts pour le collectif, cela revient. Loïs est un attaquant qui sait marquer, il a ça en lui. C’est bien que ce soit arrivé cet après-midi et encore plus de cette manière », s’est réjouit son entraîneur, Franck Haise.

Auparavant, les Nordistes avaient aussi été dangereux avec une reprise de la tête de Florian Sotoca détournée par Diaw (29) et une autre reprise de la tête, non cadrée, de Massadio Haidara (9).

Après la mi-temps, Lens aurait pu ajouter un quatrième but sur un tir heurtant le poteau de Seko Fofana, servi par Openda (57), lequel a failli signer un quadruplé à la réception d’un centre de Przemyslaw Frankowski (66).

En fin de partie, Samba s’est bien interposé devant Wieteska à bout portant (75) juste avant qu’Alexis Claude-Maurice ne porte le score à 4-0 bien servi par un centre en retrait délivré par Openda (76).

Le portier lensois est également bien intervenu face à Jim Allevinah pour préserver son but jusqu’au bout (82) avant une reprise de Wieteska heurtant la barre (83).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le Parti radical de gauche va intégrer le mouvement de Bernard Cazeneuve

des poursuites contre 3 autres employés des chemins de fer