in

Le Canada accueillera des réfugiés de Tanzanie et du Mexique dans le cadre d'un projet pilote de voies de mobilité économique

Un nouveau projet pour identifier au moins 200 qualifiés réfugiés de la Tanzanie et du Mexique au Canada en passant par le Projet pilote de voies de mobilité économique (EMPP) est lancé par l’International Rescue Committee (IRC) et Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

Ce projet devrait se dérouler au cours des prochains mois et vise à offrir aux personnes identifiées la possibilité de vivre en sécurité et de s'épanouir dans leurs nouvelles communautés au Canada tout en contribuant directement à l'économie canadienne et à sa diversité culturelle.

Cela aide le Canada à accéder à des solutions durables pour les réfugiés qualifiés tout en pourvoyant simultanément des emplois en demande pour répondre aux besoins de son marché du travail, selon les informations et le communiqué de presse de l'IRC.

IRC cherche à mettre en œuvre ce projet en étroite collaboration avec plusieurs organisations, telles que le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Talent Beyond Boundaries (TBB) et des acteurs clés gouvernementaux et privés.

Avec l'UNHR et TBB, il identifiera et obtiendra les documents requis pour que les réfugiés qualifiés s'installent au Canada et fournira un soutien sur le terrain pour les mettre en contact avec des employeurs et des opportunités d'emploi canadiens.


En savoir plus

Le Canada a connu une augmentation de l’immigration des conjoints en 2023
Les demandes d'admission au volet d'opportunités en Alberta ont été temporairement suspendues pour remédier à l'arriéré
Les agents de l'immigration ont été avertis de ne pas laisser les étudiants internationaux travailler plus d'heures


«L'expansion du Projet pilote de voies de mobilité économique (EMPP) est une étape cruciale pour garantir que tous les individus reçoivent le soutien dont ils ont besoin pour reconstruire leur vie », a déclaré Hans Van de Weerd, vice-président principal de l'IRC pour la réinstallation, l'asile et l'intégration.

« Cette expansion fournit non seulement un moyen aux réfugiés de s'épanouir dans la société canadienne, mais contribue également directement à l'économie et à la diversité culturelle du pays, illustrant ainsi l'engagement de l'IRC envers une approche globale et efficace en matière de réinstallation.

La directrice canadienne de TBB, Lara Dyer, a déclaré que « le PPSE offre non seulement aux réfugiés une opportunité qui changera leur vie, leur permettant de reconstruire leur vie, mais enrichit également la main-d'œuvre canadienne avec un ensemble diversifié de compétences et de perspectives cruellement nécessaires. »

« TBB est fier de son rôle de plaidoyer en faveur de l'EMPP et de sa collaboration avec l'IRC et d'autres partenaires pour étendre le programme afin de servir davantage de personnes déplacées. Cette expansion démontre clairement à quel point la mobilité des travailleurs réfugiés remodèle l’approche globale de la réinstallation et des pénuries de main-d’œuvre.


Regarder la vidéo


Le PPSE, lancé par Ottawa en 2018, offre aux employeurs canadiens la possibilité d'accéder à un bassin de talents composé de réfugiés qualifiés et d'autres personnes déplacées à travers le monde.

Pour le PPSE, IRCC travaille avec des organisations non gouvernementales, des communautés, des provinces et des territoires partout au Canada, ainsi qu'avec le HCR.

Les ONG suivantes aident et soutiennent le recrutement via l'EMPP :

  • Talent au-delà des frontières (TBB)
  • Point Refuge
  • TalentLift
  • Booster les talents des réfugiés
  • HIAS
  • FOCUS Assistance Humanitaire
  • Comité international de secours
  • Entraide universitaire mondiale du Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le joli but contre son camp de Karim Benzema (VIDÉO)

Le collège de Bière devrait rouvrir mardi