in

Le joli but contre son camp de Karim Benzema (VIDÉO)

L’attaquant français, Karim Benzema, est dans la tourmente en Arabie Saoudite. Titulaire avec Al-Ittihad ce jeudi en huitième de finale retour de la Ligue des Champions Asiatique, l’ancienne star madrilène est passé à côté de son match contre les Ouzbeks de Navbahor Namangan.

De retour dans l’équipe de Marcelo Gallardo il y a quelques jours après plusieurs moments tendus, le Ballon d’Or 2022 n’a pas arrangé les choses ce jeudi en Ligue des Champions Asiatique. Déjà pointé par les supporters de son club qui lui ont d’ailleurs donné le terrible surnom de Ben Hazima (fils de la défaite), Karim Benzema a failli éliminer une fois encore son équipe comme lors de la Coupe du Monde des clubs. Aligné en attaque avec l’attaquant marocain Abderrazak Hamdallah, l’ancien capitaine du Real Madrid a malencontreusement marqué un but contre son camp à la 25e minute.

Sur un coup franc bien brossé dans la surface de réparation d’Abdullah Al-Mayouf, Benzema, qui est venu défendre son but, va placer une tête qui va directement mourir dans les filets. Alors que les deux équipes avaient fait match nul (0-0) à l’aller, ce but venait offrir momentanément la qualification pour les quarts de finale au club de Navbahor. Mais juste avant la pause, l’ancien Lyonnais va délivrer une passe décisive à Hamdallah pour l’égalisation (45+6e).

La délivrance sur un autre CSC

Malgré ce but, les Ouzbeks étaient toujours qualifiés grâce au but à l’extérieur. Poussé par un public acquis à sa solde, Al Ittihad va pousser. Étincelants dans l’entrejeu, N’Golo Kanté et Fabinho vont tout donner pour que le score change. Dans les dix dernières minutes, Benzema va marquer un but que le VAR va refuser pour la position illicite d’un coéquipier sur l’action. À force de pousser, la délivrance va intervenir à la 87e minute avec un nouveau but contre son camp dans la rencontre, marqué par le défenseur de l’équipe adverse.

2-1 sera le score final qui permet à Al-Ittihad de passer en quart de finale comme Al Nassr de Cristiano Ronaldo et Sadio Mané. Malgré cela, Karim Benzema, qui aura tout donné quand même, va devoir trouver une autre occasion pour laver son nom. Ovationné à sa sortie, le Français sait qu’il va devoir faire beaucoup pour son équipe qui n’est pas en forme cette saison. Auteur de son deuxième CSC en carrière, les deux avec la formation saoudienne, celui qui est mal vu en France pour sa religion va devoir marquer des buts, beaucoup de buts en tout cas, pour ne pas terminer sa belle carrière sur de fausses notes.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Un Buff Bill Skarsgård cherche une vengeance post-apocalyptique farfelue dans Boy Kills World

Le Canada accueillera des réfugiés de Tanzanie et du Mexique dans le cadre d'un projet pilote de voies de mobilité économique