Les fans prient pour le rappeur marocain emprisonné

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Les fans du rappeur marocain Gnawi ont posté sur sa page Facebook en réaction à sa condamnation à une peine d’un an de prison pour avoir insulté la police sur les réseaux sociaux.

La plupart d’entre eux ont prié pour lui et ont appelé à sa libération.

D’autres ont exprimé leur colère contre les autorités, suggérant qu’elles peuvent se comporter en toute impunité.

Gnawi, de son vrai nom Mohamed Mounir, a admis avoir jeté des jurons à la police sur Instagram quelques heures après son arrestation alors qu’il conduisait dans la capitale, Rabat.

Mais ses partisans pensent que c’est l’une de ses chansons qui lui a causé des ennuis.

Le mois dernier, Gnawi a posté sur YouTube une chanson intitulée Long Live the People.

Il s’agissait d’une attaque extrêmement critique contre la corruption, les privilèges et les abus de la part de l’État, et a déjà été vue plus de 15 millions de fois.

Un aspect de la chanson qui a attiré l’attention des médias est ce que Amnesty International a appelé une « référence péjorative au roi », en particulier le mot « n’ayyish » – une réponse désapprobatrice à l’appel traditionnel de Longive the King.

Insulter le roi est une infraction pénale au Maroc et un sujet tabou en public.

Sur Twitter, un fan a conseillé à Gnawi de s’installer dans un autre pays, où ses droits sont respectés.

Cependant, certains commentateurs ont déclaré que le rappeur méritait ce qu’il s’était passé, ajoutant que c’était une leçon pour Gnawi et les autres personnes qui souhaitaient suivre son exemple.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus