Un couple retrouvé mort dans la Nièvre « souhaitait mettre fin à ses jours ensemble »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Un couple d’une soixantaine d’années, retrouvé mort dans leur véranda le 9 mai à Châtillon-en-Bazois (Nièvre), « souhaitait mettre fin à ses jours ensemble », a-t-on appris mercredi du parquet de Nevers, qui a précisé avoir classé le dossier sans suite.Si la piste d’un homicide suivi d’un suicide avait été évoquée au début de l’enquête, l’hypothèse criminelle avait rapidement été écartée par les enquêteurs au profit de la piste d’un acte convenu au sein du couple. »Les résultats des autopsies et des analyses médico-légales, croisés avec les constatations criminalistiques et balistiques, confirment l’hypothèse selon laquelle le couple souhaitait mettre fin à ses jours ensemble », a indiqué la procureure de la République de Nevers, Alexa Carpentier.L’homme a tiré sur sa femme, qui était assise face à lui, « à bout touchant au milieu du front » avant de se tirer « une balle dans la tête avec la même arme, en se positionnant aux côtés de son épouse », a précisé la même source.La femme « n’avait aucune lésion de défense et est restée statique, sans réaction, ce qui permet de déduire qu’elle avait la volonté de mourir », a-t-elle ajouté. Le dossier a été classé sans suite par le parquet, au motif d' »extinction de l’action publique ». »Il n’y avait aucun antécédent judiciaire ou signalement évoquant des violences au sein de ce couple. Les investigations ont par ailleurs établi que madame était dépressive et avait des problèmes de santé depuis de nombreuses années », selon le parquet.Le mari pratiquait le tir sportif et détenait à ce titre une autorisation de détention d’arme à feu.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus