Le procureur déclare que les condamnations du cardinal australien doivent être maintenues

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

CANBERRA, AUSTRALIE –
Un procureur a fait valoir jeudi devant la plus haute cour d'Australie que les condamnations du cardinal George Pell pour abus sexuels sur des enfants devraient être maintenues et que ce qui pourrait être son appel final devrait être rejeté.

L'ancien ministre des Finances du pape François et le plus ancien catholique jamais condamné pour abus sexuels sur des enfants, Pell purge six ans de prison pour avoir agressé deux garçons de chœur de 13 ans dans la cathédrale Saint-Patrick de Melbourne alors qu'il était l'archevêque de la ville à la fin des années 1990 .

Mercredi, la Haute Cour d'Australie a entendu les avocats de Pell affirmer qu'une victime apparemment véridique ne suffisait pas à dissiper un doute raisonnable sur la culpabilité et que les verdicts ne pouvaient être étayés par l'ensemble des preuves.

Le procureur Kerri Judd a ouvert jeudi ses arguments sur les raisons pour lesquelles l'appel du clerc de 78 ans devrait être rejeté.

Pell a été condamné à l'unanimité en décembre 2018 et une cour d'appel de l'État de Victoria a rejeté son appel dans une décision 2-1 en août dernier. Les procureurs ont déclaré à la Haute Cour que le rejet de la cour d'appel était correct.

Le dossier de l'accusation s'appuyait sur les preuves d'un ancien enfant de choeur, maintenant âgé d'une trentaine d'années avec une jeune famille.

La cour d'appel de l'État a conclu que ses preuves n'étaient pas un "catalogue d'impossibilités", comme l'avaient soutenu les avocats de Pell, mais un catalogue d'incertitudes et de possibilités.

L'audience devrait se terminer jeudi soir. Les sept juges entendront effectivement l'appel de Pell dans son intégralité avant de décider techniquement s'ils entendront même son appel.

Ils pourraient décider qu'il n'a pas la permission de faire appel, ils pourraient rejeter ou maintenir son appel, ou ils pourraient renvoyer l'affaire pour qu'elle soit entendue de nouveau à la Cour d'appel de Victoria.

On ne sait pas quand les juges rendront leurs décisions.

Pell purge sa peine à la prison de Barwon à sécurité maximale près de Geelong, au sud-ouest de Melbourne. Il ne s'est pas rendu à Canberra pour son audience d'appel.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available