L’Aquarium de Vancouver teste les animaux pour COVID et prévoit sa réouverture

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

VANCOUVER –
C’est l’une des principales attractions de la ville pour les touristes et les habitants. Mais aucun visiteur n’est entré dans l’aquarium de Vancouver depuis deux mois.

« En moyenne, nous aurions quatre, cinq mille personnes par jour à cette époque de l’année », a déclaré le directeur général de l’aquarium, Lasse Gustavsson.

Alors que les portes sont verrouillées à l’extérieur, il y a encore beaucoup d’activité à l’intérieur car les animaux nécessitent des soins 24h / 24.

« C’est presque devenu un complexe tout compris pour les animaux », a déclaré Gustavsson. « Je pense que certains d’entre eux s’ennuient. Les visiteurs leur manquent. Nous nous assurons de les divertir. Nous les formons et nous leur donnons tout l’amour et les soins dont nous avons besoin. »

Ces soins comprennent des tests COVID-19 pour les phoques, les otaries et les loutres. On leur donne un tampon nasal, tout comme les gens.

« L’aquarium est exempt de virus et c’est pour les animaux et les gens, et nous aimerions le garder ainsi », a déclaré Gustavsson.

L’aquarium souhaite à nouveau souhaiter la bienvenue aux visiteurs, mais Gustavsson dit que l’élaboration d’un plan de réouverture n’a pas été facile. « Il n’est pas construit pour le modèle IKEA, vous suivez le panneau jaune sur le sol. C’est ce que nous appelons un aquarium à écoulement libre. Cela va changer, et cela rendra certaines parties de l’aquarium non adaptées aux exigences de distanciation sociale que nous aurons . « 

Lorsqu’il rouvrira, l’aquarium aura des billets chronométrés et une capacité considérablement réduite.

« Vous en apprendrez beaucoup sur l’océan et les créatures qui y vivent, mais ce sera différent », a déclaré Gustavsson. « La distance sociale ou physique sera respectée. »

Sans les 65% des ventes de billets qui proviennent normalement des touristes, l’aquarium a des prévisions économiques lamentables.

« Honnêtement, je ne m’attends pas à ce que nous réalisions des profits ou de l’argent cette année. Nous allons très probablement gérer l’aquarium avec un déficit », a déclaré Gustavsson. Cela signifie qu’il peut avoir besoin d’un afflux d’argent des gouvernements ou des donateurs pour rester à flot. « Je prévois le pire et j’espère le meilleur », a-t-il ajouté.

Quant à une date de réouverture? Gustavsson dit que ce ne sera pas avant le 6 juin.

« Mais nous ouvrirons dès que nous aurons le feu vert des autorités de santé. »

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available