Monde

Une église allemande accueille une prière musulmane alors que les règles de distanciation sociale laissent une mosquée aux capacités limitées

Une église de Berlin accueille des musulmans qui ne peuvent pas rentrer dans leur mosquée pour les prières du vendredi en raison de directives de distanciation sociale.

La mosquée Dar Assalam dans le quartier de Neukölln accueille normalement des centaines de musulmans à ses services du vendredi. Mais il ne peut actuellement accueillir que 50 personnes à la fois sous les restrictions de coronavirus de l’Allemagne.

Pendant le mois du jeûne sacré du Ramadan, l’église luthérienne Martha voisine est intervenue pour aider, organisant des prières musulmanes en arabe et en allemand.

“C’est un grand signe et cela apporte de la joie dans le Ramadan et de la joie au milieu de cette crise”, a déclaré Mohamed Taha Sabry, l’imam de la mosquée, qui a conduit sa congrégation dans la prière surveillée par un vitrail représentant la Vierge Marie.

“Cette pandémie a fait de nous une communauté. Les crises rassemblent les gens.”

Les lieux de culte ont rouvert en Allemagne le 4 mai après avoir été fermés pendant des semaines en raison d’un verrouillage du coronavirus, mais les fidèles doivent maintenir une distance minimale les uns des autres de 1,5 mètre (environ 5 pieds).

L’église, un bâtiment néo-renaissance en briques rouges dans le quartier de Kreuzberg à Berlin, pourrait difficilement offrir un contraste plus net avec le centre culturel de Neukoelln où la congrégation musulmane est habituée à se rassembler.

“C’était un sentiment étrange à cause des instruments de musique, des images”, a déclaré le fidèle Samer Hamdoun. “Mais quand vous regardez, quand vous oubliez les petits détails, c’est la Maison de Dieu à la fin …”

Le Conseil islamique, un groupe parapluie de 400 mosquées, a déclaré en avril que beaucoup étaient en faillite car les fermetures s’étalaient jusqu’au mois de jeûne sacré du Ramadan, généralement une période vitale pour les dons.

La pasteur de l’église, Monika Matthias, a déclaré qu’elle s’était sentie émue par l’appel musulman à la prière.

“J’ai participé à la prière”, a-t-elle déclaré. “J’ai prononcé un discours en allemand. Et pendant la prière, je ne pouvais que dire oui, oui, oui, parce que nous avons les mêmes préoccupations et nous voulons apprendre de vous. Et c’est beau de ressentir cela les uns envers les autres.”

Comments

0 comments

Tags
Loading...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Veiller activer le bloqueur de publicité afin de naviguer sur notre site. Merci pour votre compréhension.