Les États-Unis mènent leurs premières frappes aériennes sur les talibans depuis la fin du cessez-le-feu afghan

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Les États-Unis ont lancé leurs premières frappes aériennes contre les Taliban depuis qu’un rare cessez-le-feu entre les insurgés et les forces afghanes a pris fin il y a plus d’une semaine, a annoncé vendredi l’armée américaine.

Les deux agressions ont eu lieu jeudi et vendredi dans des provinces distinctes d’Afghanistan, a déclaré le porte-parole des forces américaines Sonny Leggett sur Twitter.

« Ce sont les premières frappes aériennes américaines contre (les talibans) depuis le début du cessez-le-feu de l’Aïd », écrit-il.

« Nous réitérons: toutes les parties doivent réduire la violence pour permettre au processus de paix de prendre racine », a-t-il ajouté.

Dix membres des forces afghanes ont été tués vendredi dans une attaque distincte visant un véhicule Humvee, a déclaré le ministère de l’Intérieur, accusant l’assaut des talibans.

Il n’y a eu aucun commentaire immédiat du groupe.

Les Taliban ont annoncé un cessez-le-feu surprise de trois jours avec les forces afghanes, qui a pris fin le 26 mai pour marquer la fête de l’Aïd al-Fitr.

Depuis, il y a eu une baisse globale de la violence dans tout le pays, le gouvernement afghan se déclarant prêt à entamer des pourparlers de paix avec les insurgés.

Washington a signé un accord historique avec les talibans en février, dans lequel il s’est engagé à retirer toutes les troupes américaines en échange de garanties de sécurité dans le but d’ouvrir la voie à des négociations entre les parties afghanes en guerre.

Les Taliban se sont largement abstenus de lancer des attaques majeures contre les villes afghanes depuis la signature de l’accord, mais ont continué de viser les forces afghanes.

Aux termes de l’accord, qui excluait le gouvernement afghan, Washington et les militants ont déclaré qu’ils s’abstiendraient de s’en prendre à l’autre.

Cependant, le Pentagone a déclaré le mois dernier qu’il continuerait de mener des frappes défensives contre les talibans lorsqu’ils attaqueraient des partenaires afghans.

Le mois de février verra toutes les forces américaines et étrangères quitter l’Afghanistan au cours de la prochaine année. Des milliers de soldats américains sont déjà partis, un haut responsable américain de la défense a estimé le mois dernier le nombre de soldats restant dans le pays à environ 8500.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus