Laminute.info: site d'actualité générale

Le Brésilien Bolsonaro passe le test COVID-19 après avoir montré des symptômes

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le président brésilien Jair Bolsonaro, qui a longtemps minimisé les risques posés par le coronavirus, a déclaré lundi qu’il avait été testé après avoir montré des symptômes, notamment une fièvre.

Bolsonaro a déclaré à CNN Brésil qu’il avait subi une radiographie de ses poumons dans un hôpital militaire par précaution. Il a également dit qu’il prenait de l’hydroxychloroquine à titre préventif.

Les médias locaux ont déclaré que le président de 65 ans avait effacé son calendrier pour la semaine.

« Le président est en bonne santé en ce moment et se trouve dans sa résidence », a indiqué son bureau dans un communiqué.

Depuis le début de l’épidémie de virus, Bolsonaro a minimisé les risques de ce qu’il a initialement appelé « une petite grippe » et a bafoué les règles de distanciation sociale et les mesures de confinement, comme le port d’un masque en public.

Le Brésil est le deuxième pays le plus touché au monde par la pandémie, avec plus de 65 000 décès et au moins 1,6 million de cas.

Bolsonaro avait été testé trois fois auparavant, tous sont revenus négatifs.

Lundi, le leader d’extrême droite a apporté davantage de modifications pour affaiblir une loi qui obligerait les citoyens à porter des masques en public.

Il avait déjà édulcoré le projet de loi vendredi en opposant son veto à plusieurs articles, tels que l’obligation pour les employeurs de fournir des masques pour leur personnel et un autre exigeant que les autorités publiques fournissent des masques pour « les personnes économiquement vulnérables ».

Maintenant, Bolsonaro a également opposé son veto à des articles exigeant que des masques soient portés dans les prisons et autres entreprises obligées de fournir des informations sur la façon de porter correctement les masques.

Certains États ont déjà rendu obligatoire le port de couvre-visages, mais il s’agissait de la première loi de ce type au niveau national.

Samedi, Bolsonaro a publié des photos sur les réseaux sociaux dans lesquelles il ne porte pas de masque facial lors d’un déjeuner avec l’ambassadeur américain et plusieurs ministres célébrant la fête américaine du 4 juillet.

Comme il était dans une résidence privée, il n’a pas enfreint la nouvelle loi, mais cela ne l’a pas épargné d’une avalanche de critiques en ligne pour ne pas avoir donné le bon exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus