L’Iran rapporte un nombre record de décès par COVID-19 en un jour

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

L’Iran a enregistré mardi 229 décès dus au coronavirus, le bilan le plus élevé en une seule journée depuis le déclenchement de la pandémie dans le pays à la mi-février.

La porte-parole du ministère de la Santé, Sima Sadat Lari, a déclaré que 2 625 cas supplémentaires avaient été enregistrés au cours des dernières 24 heures, portant le total à 278 827 infections. Le bilan national de la mort de l’Iran s’élève désormais à 14634.

La montée alarmante du nombre de décès quotidiens a provoqué une onde de choc dans tout le pays, le système de santé étant déjà débordé. Le bilan précédent record de morts en une seule journée était de 221 le 9 juin.

Selon Lari, quelque 3 589 patients atteints de coronavirus sont actuellement dans un «état critique», ce qui signifie que les décès quotidiens pourraient augmenter dans les semaines à venir.

L’un des premiers pays de la région à avoir été témoin de l’épidémie de COVID-19, les deux premiers décès en Iran ont été signalés dans la ville de Qom, à 140 kilomètres (87 miles) au sud de Téhéran, le 19 février.

Dans la première vague du virus, les décès en une seule journée les plus élevés de 158 ont été signalés le 4 avril, avant que les décès quotidiens ne tombent à leur plus bas niveau le 25 mai.

Après un retour remarquable en juin qui a incité les autorités à assouplir le verrouillage, les cas quotidiens et les décès ont tous deux connu une forte hausse en juillet.

Pour contenir la nouvelle flambée des infections, le gouvernement a rendu obligatoire le respect du protocole sanitaire à partir du 5 juillet, notamment le port de masques dans les lieux publics.

Avertissement de longue haleine, le ministère iranien de la Santé a déclaré dans un rapport plus tôt cette semaine qu’environ 30 à 35 millions de personnes dans le pays seraient susceptibles d’être touchées par le virus mortel dans les mois à venir.

Selon le rapport, environ 25 millions de personnes en Iran ont déjà contracté la maladie au cours des cinq derniers mois, ainsi qu’environ 14 000 décès.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus