in

La Biélorussie détient 33 mercenaires russes, selon que plus de 200 sont arrivés au total

Les forces de l’ordre biélorusses ont détenu pendant la nuit 33 personnes travaillant pour un groupe militaire privé étranger près de Minsk, a annoncé mercredi l’agence de presse officielle Belta.

Les forces de l’ordre ont reçu des informations selon lesquelles plus de 200 militants sont arrivés au Bélarus pour déstabiliser la situation pendant la campagne électorale présidentielle. Le scrutin est prévu pour le 9 août.

Belta a déclaré plus tard que les combattants appartenaient à la célèbre organisation de mercenaires russe Wagner Group. L’agence a publié une liste des noms, prénoms et dates de naissance des présumés mercenaires russes.

Les entreprises militaires privées sont illégales au Bélarus.

Le président Alexander Lukashenko, ancien patron de la ferme collective soviétique de 65 ans, est confronté au plus grand défi depuis des années pour son règne de fer du pays d’Europe de l’Est, alors que la colère monte à cause de sa gestion de la pandémie de coronavirus, de l’économie et des droits de l’homme. .

Loukachenko a accusé les manifestants de l’opposition d’avoir tenté de le renverser de la même manière que le président ukrainien soutenu par la Russie, Viktor Ianoukovitch, a été renversé par les manifestations de rue de Maidan en 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

poursuite des fouilles dans un jardin ouvrier allemand

Traverser l’Afrique jusqu’aux côtes méditerranéennes, le calvaire des migrants (HCR)