Monde

Sanofi va réserver 300 millions de doses de vaccin potentiel contre le coronavirus pour 27 membres de l’UE

L’Union européenne a annoncé vendredi qu’elle avait conclu un accord avec le géant pharmaceutique français Sanofi pour 300 millions de doses d’un vaccin potentiel contre le coronavirus.

La Commission européenne, le bras exécutif du bloc qui a négocié l’accord, a déclaré qu’elle autoriserait les 27 pays membres à acheter le vaccin une fois qu’il se sera avéré sûr et efficace.

L’annonce intervient le même jour que le gouvernement américain a déclaré qu’il fournirait jusqu’à 2,1 milliards de dollars à Sanofi et GlaxoSmithKline (GSK) pour le développement d’un vaccin COVID-19, alors que le monde continue de lutter contre la pandémie.

Alors que les données officielles révélaient que les verrouillages contre les coronavirus avaient provoqué une contraction économique dévastatrice de 12% dans l’UE au deuxième trimestre de 2020, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré que le bloc faisait tout ce qu’il pouvait pour aider à trouver un vaccin.

« Nous sommes en discussions avancées avec plusieurs autres sociétés », a-t-elle déclaré dans un communiqué, ajoutant que l’Europe investissait dans « un portefeuille diversifié de vaccins prometteurs ».

« Cela augmente nos chances d’obtenir rapidement un remède efficace contre le virus. »

Sanofi espère demander une autorisation de mise sur le marché auprès de l’Agence européenne des médicaments pour un vaccin en juin de l’année prochaine.

Le gouvernement français a accueilli l’annonce de vendredi comme une « étape décisive ».

« Ce futur contrat permettra à chaque Etat membre de l’UE de commander le vaccin dans de bonnes conditions une fois qu’il aura montré suffisamment de preuves de son efficacité et de sa sécurité », a déclaré le gouvernement français dans un communiqué.

Cela fait maintenant six mois que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré une urgence mondiale, le coronavirus infectant plus de 17 millions de personnes et les cas quotidiens mondiaux approchant maintenant les 300000.

L’Europe dans son ensemble compte près de 210 000 décès pour 3,2 millions de cas, et avec une augmentation des infections dans plusieurs pays, on craint qu’une «deuxième vague» de la pandémie ne soit en cours.

Les verrouillages très restrictifs imposés pour faire face à la pandémie plus tôt cette année ont provoqué des troubles économiques et un vaccin efficace pourrait être la seule solution à long terme à la maladie respiratoire hautement contagieuse.

Comments

0 comments

Tags
Loading...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Veiller activer le bloqueur de publicité afin de naviguer sur notre site. Merci pour votre compréhension.