in

Le président français Macron critiqué pour avoir dit à son homologue libanais Aoun de prendre du recul

Le président français Emmanuel Macron a été critiqué après avoir demandé à son homologue libanais Michel Aoun de se retirer avant de faire un communiqué de presse lors de sa visite à Beyrouth suite à l’explosion de mardi.

Dans des séquences vidéo partagées sur les médias sociaux, Macron et Aoun, entourés d’aides et d’un agent de sécurité, sont vus en train de sortir d’un immeuble au Liban.

Les collaborateurs de Macron disent au président libanais de prendre du recul, tandis que le président français lui dit: «À bientôt, Monsieur le Président.

De nombreux utilisateurs de Twitter ont critiqué Macron pour son geste «inconsidéré», tandis que d’autres ont qualifié le geste «d’humiliant».

Macron a été le premier dirigeant mondial à se rendre au Liban après l’explosion de Beyrouth, qui a tué au moins 158 personnes et en a blessé environ 6000.

La France a envoyé trois avions militaires à Beyrouth mercredi. À bord se trouvaient 55 soldats français, une douzaine de médecins, 6 tonnes de matériel militaire et 15 tonnes d’autres équipements et aides.

Le Liban est en état de crise depuis de nombreuses années, les explosions n’étant que la dernière débâcle.

La corruption a été un problème clé, reconnu par les manifestants qui sont descendus dans la rue à Beyrouth pour manifester ces deux dernières nuits dans une demande de réforme du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

San Antonio élimine New Orleans de la course aux play-offs

les pourparlers « sur le point » de commencer après un accord sur les prisonniers talibans