Le premier réacteur nucléaire domestique de Chine est mis en service

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La Chine a mis sous tension son premier réacteur nucléaire développé au niveau national – le Hualong One – une étape importante dans les tentatives de Pékin de devenir moins dépendant des alliés occidentaux pour la sécurité énergétique et la technologie critique.

Le réacteur, qui était connecté au réseau national vendredi, peut générer 10 milliards de kilowattheures d’électricité chaque année et réduire les émissions de carbone de 8,16 millions de tonnes, selon la China National Nuclear Corporation (CNNC).

« Cela marque la Chine qui brise le monopole de la technologie nucléaire étrangère et entre officiellement dans le premier groupe de pays avancés de la technologie », a déclaré CNNC dans un communiqué.

Les centrales nucléaires ont fourni moins de 5% des besoins annuels en électricité de la Chine en 2019, selon l’Administration nationale de l’énergie, mais cette part devrait augmenter alors que Pékin tente de devenir neutre en carbone d’ici 2060.

Réduire sa dépendance vis-à-vis des alliés occidentaux dans des secteurs de haute technologie essentiels tels que la production d’électricité est un objectif clé du plan «Made in China 2025» de Pékin.

Des milliards de dollars de subventions publiques ont été accordés aux entreprises chinoises pour accélérer le processus – une décision qui a irrité les partenaires commerciaux de la Chine et déclenché une longue dispute commerciale avec Washington.

Les travaux sur le réacteur de Hualong One ont commencé en 2015, et il y a actuellement six autres réacteurs en construction dans le pays et à l’étranger, a déclaré CNNC, l’exploitant de la centrale appartenant à l’État.

Le Hualong One, déployé dans une usine de la province du Fujian, dans l’est de la Chine, sera mis en service commercial d’ici la fin de l’année après avoir subi des tests.

La Chine possède 47 centrales nucléaires d’une capacité de production totale de 48,75 millions de kilowatts – la troisième plus élevée au monde après les États-Unis et la France.

Pékin a investi des milliards de dollars pour développer son secteur de l’énergie nucléaire ces dernières années alors qu’il lutte pour sevrer son économie du charbon.

Treize centrales nucléaires sont en construction, plus que dans tout autre pays, malgré des préoccupations environnementales et de sécurité.

En août 2016, des responsables ont été contraints de suspendre les projets d’installation de déchets nucléaires à Lianyungang, une ville de l’est de la province du Jiangsu, après une rare manifestation publique de milliers d’habitants.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus