26 morts dans une collision de bateaux

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Au moins 26 personnes ont trouvé la mort et cinq autres ont été blessées lundi matin dans une collision entre deux bateaux sur un fleuve dans le centre du Bangladesh, selon la police.

La collision s’est produite entre une vedette rapide en provenance de la ville de Mawa, transportant une trentaine de passagers, et une barge chargée de sable sur le fleuve Padma, près de Shibchar.

“Les victimes ont toutes été heurtées à la tête. Nous avons jusqu’à présent récupéré 26 corps, dont une femme. Nous avons également secouru cinq personnes blessées dont trois enfants”, a déclaré à l’AFP l’inspecteur de police Amir Hossain.

Selon M. Hossain, la proue du bateau de passagers a été complètement détruite dans la collision avant de sombrer aussitôt dans le fleuve.

“La police, les pompiers et les équipes de secours de l’armée sont sur place et mènent des opérations de recherche et de sauvetage”, a-t-il précisé. La police a déclaré que des agents ont été immédiatement dépêchés sur place.

Selon Abdur Rahman, témoin de l’accident, les bateaux sont entrés en collision dans un grand fracas et ont chaviré.

“Nous nous sommes précipités sur place, où nous avons trouvé la vedette rapide coupée en deux. Des centaines de villageois ont immédiatement commencé à aider au sauvetage avant d’être rejoints par la police et les pompiers”, a-t-il raconté.

Le Bangladesh construit son plus grand pont routier et ferroviaire non loin du lieu de l’accident.

La construction du pont a ralenti le transport fluvial par ferry, incitant les gens à prendre le risque d’embarquer sur des vedettes rapides, permettant de traverser le fleuve en quinze minutes. En ferry, le passage est plus sûr, mais il faut parfois jusqu’à deux heures.

Selon M. Hossain, il y a eu plusieurs accidents mineurs de hors-bords ces dernières années.

“Aucun accident ne s’était produit cette année”, a-t-il assuré.

L’administrateur gouvernemental de Shibchar a signalé qu’il pourrait y avoir jusqu’à cinq personnes portées disparues.

Selon lui, le conducteur de la vedette semblait être le principal responsable, car il a heurté la barge, alors qu’elle était immobile, amarrée à Shibchar.

“Une enquête sur l’accident a été ordonnée”, a-t-il souligné.

Les accidents maritimes sont fréquents au Bangladesh, pays deltaïque sillonné par des centaines de rivières.

Les experts attribuent la plupart de ces accidents à un mauvais entretien des embarcations, à des normes laxistes dans les chantiers navals mais aussi à la surpopulation.

Des barges chargées de sable naviguent au ras de l’eau et peuvent être difficiles à voir dans les eaux agitées, en particulier lorsque la lumière est faible.

Début avril, plus de 30 personnes ont perdu la vie lorsqu’un ferry bondé d’une cinquantaine de passagers en provenance de Narayanganj, dans le centre du pays, est entré en collision avec un cargo.

En juin dernier, un ferry avait coulé à Dacca après avoir été heurté sur sa poupe par un autre ferry. Au moins 32 personnes avaient péri.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus