Télécommunications : Camtel et le Repatic visent l’amélioration des services

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La Camerounaise des Télécommunications (Camtel) était face au Réseau des Parlementaires en charge des Télécommunications, des Technologies de l’Information et de la Communication (Repatic), le vendredi 25 juin 2021.

La visite qui s’est déroulé dans l’enceinte de l’agence, portait sur la présentation de la politique de l’amélioration de la qualité de service pour les clients. En effet, Camtel a mis sur la table, le chapelet des problèmes rencontrés dans l’exercice de leurs services, dans le but de les corriger et mieux répondre aux besoins de ses clientèles.

 » Le Repatic est venu ici, pour porter les doléances du grand public : La qualité du service du réseau Camtel, les coûts et son occupation sur le territoire national. Nous avons donc posé ces questions à la direction de Camtel qui nous a expliqué à peu près toutes les difficultés qu’ils avaient à occuper le territoire national, mais que dans les jours à venir, ils vont faire le maximum, pour s’étendre dans tout le territoire. Sur les 56 départements, nous avons appris qu’il ont déjà mis pieds sur 52. » A expliqué le Sénateur Ngalle Ngoa vice-président du Repatic.
« La visite était d’une importance capitale, puisqu’ils nous ont répercuté, les plaintes et les complaintes de nos clients, notamment, les problèmes portant sur l’étendue du réseau, la permanence du service et la qualité du service. Donc, c’est la récrimination était fondé et nous avons entrepris d’apporter les réponses à leurs inquiétudes, ce qui est en train d’être fait et sur qui est en train d’être fait. ». A déclaré Daniel Olé, Directeur Général Adjoint de Camel.

Pour se faire, des présentations ont été faites, pour montrer de manière illustrative des problèmes rencontrés. Problèmes causés soit par des travaux routiers, ou le vandalisme de certains citoyens irresponsables, mais ces problèmes trouverons des solutions dans le futur. « Vis-à-vis des travaux, ils se sont approchés des du gouvernement qui désormais va voir, dans quelle mesure, les travaux ne vont plus enfreindre aux travaux de la fibre optique. E vandalisme ne dépend pas d’eux, ils vont demander au gouvernement de sécuriser le travail qu’ils font. ». A ajouté le Sénateur.

D’où la sérénité de la Directrice Générale Judith Yah Sunday qui reste focalisée sur l’objectif final qui est suffisamment clair. « Nous sommes convaincus que dans un avenir proche, nous serons une référence en matière de commerce numérique sur le continent. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available