«Ville fantôme» en Belgique – Attraction morbide pour les touristes, un village se rebelle

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Publié

Une petite cité flamande vidée de ses habitants s’affaire pour reprendre vie, après une victoire en justice acquise en 2019.

Le destin de ce petit village a basculé à la fin des années 90.

AFP

Avec ses rues désertes et ses façades murées, Doel, au nord d’Anvers, est la «ville fantôme» la plus célèbre de Belgique. Mais ses 21 habitants ont aujourd’hui l’espoir de voir leur cité renaître. Il s’agirait d’un spectaculaire revirement pour un lieu qui se vide régulièrement depuis la fin des années 1970, époque où sa population était 60…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available