Au Burkina Faso, des heurts éclatent à Ouagadougou après une interdiction de manifester

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Publié le :

Malgré l’interdiction d’un rassemblement pour dénoncer « l’incapacité » du gouvernement à freiner les violences jihadistes, des manifestants ont défilé, samedi, dans les rues de la capitale pour faire entendre leur voix. Des échauffourées ont opposé des jeunes aux policiers anti-émeutes.   

Jour de colère à Ouagadougou. Des incidents ont éclaté, samedi 22 janvier, entre les forces de l’ordre et des manifestants qui ont bravé l’interdiction de se rassembler pour protester contre l’insécurité au Burkina Faso, en proie à la violence jihadiste, a constaté un journaliste de l’AFP.

Les policiers anti-émeutes ont dispersé…

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available