in

Pape Gueye quitte l’Olympique de Marseille

Le divorce va s’acter dans les prochains mois : Pape Gueye va quitter l’Olympique de Marseille. Le milieu de terrain sénégalais ne restera pas au club. Revenu en forme après sa suspension de 4 mois, il manquera sans nul doute aux Olympiens.

À la fin de son contrat avec l’OM, Pape Gueye ne prolongera pas et quittera le club cet été sans aucune restriction, nous apprend Livefoot. Ce dossier est teinté de regrets, surtout si l’on considère les performances du joueur sénégalais depuis l’arrivée de Jean-Louis Gasset.

Pape Gueye et l’OM, relation tumultueuse

Mis à l’écart depuis plusieurs semaines, Pape Gueye a été réintégré dans le groupe olympien. Cette décision a été prise immédiatement après l’arrivée de Jean-Louis Gasset à l’OM. Lors de la conférence de presse précédant le match du 23 février dernier, Jean-Louis Gasset a été catégorique : il compte sur Pape Gueye. « Pape Gueye est un joueur que j’apprécie, il sera dans le groupe demain. On me demande de remplir une mission, j’ai besoin de tous les atouts disponibles. Geoffrey Kondogbia ? C’est un très bon joueur, il l’a encore montré jeudi. Son problème, c’est de répéter les efforts tous les quatre jours. Il a eu des problèmes musculaires, il faut le surveiller de près« , a-t-il souligné.

Pape Gueye

Cette déclaration est forte de sens, compte tenu du contexte. Intégrer Pape Gueye dans le groupe signifie contredire Pablo Longoria. Ce dernier a clairement assumé la mise à l’écart du milieu de terrain sénégalais. Lors de la présentation de Quentin Merlin, le président de l’Olympique de Marseille avait d’ailleurs confirmé cette position, abordant ainsi ce sujet brûlant. C’était pour lui une manière directe d’adresser un message au milieu marseillais, qui se rapprochait alors de plus en plus d’un départ.

« Je tiens à dire une chose. Le club a proposé deux fois une prolongation. Il s’est très bien entraîné avec nous. Je dois défendre l’intérêt du club qui est plus important que l’intérêt individuel. La non-réponse ce n’est pas respecter le club. On souhaite qu’il puisse trouver une porte de sortie avant jeudi. C’est une question de respect pour le club. On a soutenu le joueur, on lui a permis de s’entraîner pendant sa suspension, on a couvert les frais d’avocat et on a même payé une indemnité à Watford », avait déclaré le président de l’OM fin janvier.

Pape Gueye, une nouvelle destination

Les querelles internes sont désormais derrière eux, l’équipe ayant besoin de toutes ses ressources humaines sous contrat. Le discours de Gasset a été bien reçu par Pablo Longoria, qui a approuvé le retour de Pape Gueye dans l’équipe. Ce retour s’est avéré fructueux. Après plusieurs mois de négociations en coulisses, aucun accord n’a pu être trouvé entre l’OM et les représentants de Pape Gueye. Par conséquent, le joueur sénégalais, dont le contrat arrive à expiration en juin, quittera le club librement à la fin de la saison.

Pape Gueye Pape Gueye

En partance de l’OM, Pape Gueye semble susciter l’intérêt de plusieurs clubs, notamment en Angleterre. Selon les informations du journal The Sun, qui avait déjà révélé que l’OM ne prévoyait pas de conserver le joueur cet hiver, le club de Burnley pourrait formuler une offre pour recruter le joueur sénégalais. Actuellement en difficulté en Premier League, l’équipe dirigée par Vincent Kompany cherche activement à renforcer son milieu de terrain. L’ancien joueur de Manchester City est particulièrement séduit par le profil de Pape Gueye et estime qu’il pourrait apporter une réelle valeur ajoutée à son équipe.

Dans cette optique, le tabloïd anglais affirme que le club anglais serait prêt à débourser la somme de 17 millions d’euros à l’OM pour s’attacher les services du joueur dès cet hiver. Mais ce n’est pas tout. Toujours selon les informations du Sun, le joueur, ancien de Séville (16 matches, 1 but), exprime également le désir de rejoindre la Premier League afin de découvrir ce championnat qu’il apprécie.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Des jouets d'enfance bizarres dont nous aurions juré qu'ils étaient hantés

La Suisse plutôt épargnée par les crues et éboulements en 2023