in ,

Un élève de 5 ans oublie son étiquette : l’institutrice lui arrache le lobe d’une oreille pour le punir

Une institutrice de grande section d’une école maternelle de Belin-Béliet, en Gironde, est soupçonnée de maltraitances.

Les élèves subissent des violences physiques et psychologiques. Certains ont été giflés violemment et d’autre se sont fait tirer les oreilles.

La maîtresse a arraché le lobe d’oreille d’un enfant de 5 ans parce qu’il avait oublié de mettre son étiquette.

Traumatisé, le petit garçon est depuis déscolarisé. Il vit dans l’angoisse. « S’il dépasse un dessin, il le déchire, se met dans des crises de nerfs phénoménales en disant qu’il est nul et qu’il ne sert à rien » a témoigné sa maman.

Au moins quatre plaintes ont été déposées par des parents.

Plusieurs mamans ont témoigné dans le journal Sud Ouest.

« Des maux de ventre, la peur de l’école, des crises de nerfs quand elle dessine et dépasse. Elle se traite de nulle, de bonne à rien » a raconté une mère.

« Elle m’a dit que la maîtresse déchirait les dessins mais que c’était normal s’ils n’étaient pas bien faits. » a confié une autre.

« Ma fille souffre de terreurs nocturnes depuis le mois de septembre et a fini par avouer que la maîtresse tire les oreilles et gifle, tout en banalisant ces gestes » a décrit une autre femme.

Une enquête pour « violences volontaires sans ITT sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité » a été ouverte.

L’institutrice a été suspendue provisoirement vendredi. Elle sera remplacée dès lundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Donald Trump évoque «une boucherie pour le pays» s’il perd l’élection

le palmarès complet de la Coupe du monde 2023-2024