2 compagnies de croisières interdisent aux personnes détenant un passeport chinois, Hong Kong ou Macao de craindre un coronavirus

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Deux compagnies de croisière basées aux États-Unis interdisent aux personnes détenant un passeport chinois, hongkongais ou macao d'embarquer sur leurs navires de croisière, selon des déclarations de la société publiées vendredi.

Norwegian Cruise Lines et Royal Caribbean International ont publié des déclarations le coronavirus continue de se propager. Les entreprises disent que les nouvelles politiques s'appliquent à toute personne – invité ou membre d'équipage – avec ces passeports, indépendamment de la résidence ou du dernier lieu de visite.

Les politiques interdisent également l'embarquement des voyageurs ou des membres d'équipage qui ont visité Hong Kong ou Macao au cours des 15 à 30 derniers jours.

Norwegian Cruise Lines a déclaré que les passagers refusés à l'embarquement recevront un remboursement s'ils fournissent une preuve de voyage.

"La sûreté, la sécurité et le bien-être de nos clients et de notre équipage sont notre priorité numéro un", a déclaré Norwegian Cruise Lines dans un communiqué.

Royal Caribbean a dit toute personne se trouvant sur un navire avec un itinéraire modifié recevrait un remboursement de deux jours sous forme de crédit à bord, ainsi que d'autres avantages.

"Nous prenons cela très au sérieux et avons la responsabilité de maintenir un environnement sûr et sain à bord de nos navires, ainsi que dans les ports que nous visitons", a déclaré Royal Caribbean dans un communiqué.

Le coronavirus est sorti de Chine il y a deux mois. Il a tué 724 personnes, principalement en Chine, et a paralysé la deuxième économie mondiale. Il a infecté plus de 31 000 personnes dans plus de 25 pays et territoires. Les États-Unis ont au moins 12 cas confirmés, dont des centaines d'autres évacués de Chine vendredi prochain.

Au fur et à mesure de la mise en œuvre des nouvelles politiques, quatre passagers de un bateau de croisière Royal Caribbean qui a accosté vendredi matin près de New York ont ​​été emmenés à l'hôpital pour une évaluation pour le coronavirus.

Aucun des quatre passagers transportés à l'hôpital n'a montré "de signes ou symptômes cliniques de coronavirus" à bord, a déclaré Royal Caribbean dans un communiqué. Un test positif pour la grippe. Ils n'étaient plus en Chine depuis le 26 janvier.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available