Le prince Andrew a «  fermé la porte '' à la coopération dans l'affaire Epstein: procureur

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

NEW YORK, ÉTATS-UNIS –
Le prince Andrew a "complètement fermé la porte" à sa coopération avec le FBI dans son enquête sur le délinquant sexuel Jeffrey Epstein, a déclaré lundi un procureur américain.

Bien qu'il ait publiquement offert son aide, "le prince Andrew a maintenant complètement fermé la porte à la coopération volontaire", a déclaré l'avocat de New York, Geoffrey Berman, qui avait déjà accusé le prince fin janvier de ne pas avoir coopéré.

Berman a ajouté que son bureau, qui est connu pour avoir certains des enquêteurs les plus agressifs du système judiciaire fédéral américain, "envisage ses options" sur la façon de procéder, sans donner plus de détails.

Le deuxième fils de la reine s'est retiré des fonctions royales de première ligne après avoir été outré par une interview avec la BBC à la fin de l'année dernière dans laquelle il a défendu son amitié avec Epstein.

Andrew, 59 ans, a également nié avoir eu des relations sexuelles avec Virginia Giuffre, qui prétend avoir été victime de la traite pour avoir des relations sexuelles avec des amis d'Epstein à l'âge de 17 ans.

Epstein, 66 ans, s'est suicidé dans une prison de New York en août dans l'attente de son procès pour trafic sexuel.

Il était un gestionnaire de fonds spéculatifs multimillionnaire qui s'est lié d'amitié avec d'innombrables célébrités au fil des ans, y compris le président américain Donald Trump.

Epstein a été accusé d'un chef de trafic sexuel de mineurs et d'un autre de complot en vue de commettre un trafic sexuel de mineurs.

Il a nié les accusations mais encourt jusqu'à 45 ans de prison s'il est reconnu coupable.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus