Les cantons seront bien en charge du traçage

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Coronavirus

Pour Alain Berset, le suivi des chaînes d’infection est possible en raison du faible nombre de personnes nouvellement contaminées.

Pour Alain Berset, les cantons doivent se préparer dès maintenant à une éventuelle deuxième vague de contamination.

Keystone

Le traçage des chaînes de contamination du nouveau coronavirus incombe aux cantons, assure samedi dans la presse le conseiller fédéral Alain Berset. Selon lui, la loi sur les épidémies leur donne la compétence en la matière.

Les cantons sont en train de mettre sur pied le traçage, ajoute le ministre suisse de l’intérieur, interrogé par les journaux alémaniques du groupe de presse Tamedia. Il faut à tout prix empêcher la perte du contrôle des chaînes d’infection, ajoute-t-il. Le suivi des chaînes d’infection est actuellement possible en raison du faible nombre de personnes nouvellement contaminées, explique le socialiste fribourgeois.

1 / 46

Pour Nicolas Bideau, le directeur de Présence suisse, l'épidémie de Covid-19 a renforcé l'image de la Suisse à l'étranger. (Samedi 9 mai 2020)

Pour Nicolas Bideau, le directeur de Présence suisse, l’épidémie de Covid-19 a renforcé l’image de la Suisse à l’étranger. (Samedi 9 mai 2020)

Keystone

L'administration fédérale des douanes rouvre une quinzaine de passages frontières la semaine prochaine, suite à l'assouplissement des restrictions d'entrée en Suisse. (8 mai 2020)

L’administration fédérale des douanes rouvre une quinzaine de passages frontières la semaine prochaine, suite à l’assouplissement des restrictions d’entrée en Suisse. (8 mai 2020)

Keystone

Les personnes vulnérables pourront à nouveau profiter d'une longue ballade ou aller faire leurs courses à condition d'être prudentes dès lundi. (Vendredi 8 mai 2020)

Les personnes vulnérables pourront à nouveau profiter d’une longue ballade ou aller faire leurs courses à condition d’être prudentes dès lundi. (Vendredi 8 mai 2020)

Keystone

Mais, selon lui, la question est de savoir ce qui va se passer plus tard, avec l’assouplissement des mesures de confinement, notamment en automne, quand une deuxième vague de contamination menace d’arriver. «Les cantons doivent s’y préparer maintenant».

Chef du groupe Covid-19 inquiet

Matthias Egger, chef du groupe de travail Covid-19 de la Confédération helvétique, observe quant à lui avec une certaine inquiétude les nombreux assouplissements des restrictions prévus la semaine prochaine. Ses craintes portent notamment sur le non-respect des règles en vigueur.

«Il y a un risque d’une nouvelle hausse des cas de coronavirus», a-t-il déclaré vendredi soir à la radio et télévion alémanique SRF. «Respectez les règles», a-t-il lancé à destination des Suisses. «Ce n’est pas encore fini».

Pour Matthias Egger, l’augmentation des tests effectués dans la population, la recherche des contacts des personnes contaminées et la nouvelle application qui permettra de le faire sont très importantes. «Plus tôt l’application sera disponible, le mieux se sera», a-t-il ajouté. Son lancement n’est pas prévu avant juin au plus tôt, le temps que le Parlement fédéral se prononce. (nxp/ats)

Suisse Tourisme craint une vague de faillite

L’année 2020 s’annonce épouvantable pour le tourisme suisse, affirme le directeur de Suisse Tourisme, Martin Nydegger. Une vague de faillite due à la crise liée au nouveau coronavirus est probablement inévitable, estime-t-il. Selon plusieurs sondages, 23% des quelque 4000 établissements touristiques de Suisse ne sortiront pas indemnes de la crise, déclare Martin Nydegger dans un entretien diffusé samedi par les journaux du groupe de presse CH Media. Il craint qu’un retour aux réservations de 2019 n’arrive pas avant cinq ans.

(ats)

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus