in

le Cap-Vert entame un retour progressif à la normale

Le Cap-Vert entame samedi un retour progressif à une activité plus normale avec la levée de l’état d’urgence encore en vigueur à cause du Covid-19 sur la principale île de cet archipel de l’océan Atlantique, ont indiqué les autorités.

Le président capverdien Jorges Carlos Fonseca a annoncé jeudi soir la fin vendredi soir à minuit (samedi 01H00 GMT) de l’état d’urgence sur l’île de Santiago. Santiago, où se trouve la capitale Praia, reste l’unique île de l’archipel avec des cas actifs de Covid-19, au nombre d’environ 240.

L’état d’urgence avait été progressivement levé ailleurs dans l’archipel où deux autres îles avaient été touchées, Sao Vicente et Boavista, avec respectivement 3 et 56 cas, tous guéris.

Le Premier ministre Ulisses Correia e Silva a annoncé vendredi le maintien de certaines restrictions. Les plages vont rester fermées à Santiago et Boavista, mais les activités économiques dans les marchés et les supermarchés vont reprendre graduellement à partir de ce week-end en respectant le port du masque, obligatoire en public depuis le 25 mai, et la distanciation physique, a dit M. Silva.

Les vols vers et en provenance de l’étranger reprendront en juillet, a-t-il dit.

Composée de neuf îles au large du Sénégal, l’ancienne colonie portugaise, indépendante depuis 1975, est une destination prisée des touristes, particulièrement en hiver.

Le Cap-Vert a déclaré 390 cas de contamination et quatre décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

retour sur l’eau de presque tous les marins

le suspect arrêté à Limoges mis en examen et écroué