in

Une étude établit un lien entre le groupe sanguin et le risque de Covid-19

Les données, considérées comme préliminaires, suggèrent que les individus avec le groupe sanguin O, le plus commun au Royaume-Uni, sont moins susceptibles d’être testé positif pour Covid-19.

La recherche, réalisée par la société de tests génétiques 23andMe, fait écho à d’autres études sur les groupes sanguins des patients atteints de coronavirus.

De nombreuses équipes ont étudié comment des facteurs génétiques pourraient expliquer pourquoi certaines personnes qui contractent le virus présentent relativement peu de symptômes, tandis que d’autres deviennent gravement malades.

La semaine dernière, une étude réalisée en Italie et en Espagne a révélé que les patients ayant le groupe sangin de type A étaient plus susceptibles d’avoir besoin d’oxygène ou de se mettre sous ventilateur. Une étude chinoise antérieure a produit des résultats similaires.

Mais les scientifiques disent qu’il n’est pas clair si c’est le groupe sanguin qui influence le risque ou un autre facteur génétique.

Il existe quatre principaux groupes sanguins – A, B, AB et O – et ils sont déterminés par les gènes hérités de vos parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le comité olympique US veut permettre aux athlètes de manifester davantage leurs opinions

un trafiquant de drogue cachait 15 millions d’euros derrière un faux mur