in

Les cas de coronavirus augmentent en Serbie avec 359 nouvelles infections

La Serbie a signalé jeudi 359 nouvelles infections à coronavirus et six décès, marquant un nouveau pic dans une tendance à la hausse persistante qui a forcé le retour de certaines restrictions à la vie publique.

Le pays semblait être sur le point de mettre un terme à l’épidémie de COVID-19, le nombre de nouveaux cas étant à deux chiffres bas fin mai et début juin.

Mais depuis lors, de nouvelles flambées ont frappé Belgrade et la ville de Novi Pazar, où les services de santé locaux ont été rapidement débordés.

Le nombre d’infections a commencé à augmenter après que le gouvernement a complètement assoupli les restrictions, devenant même le premier pays européen à autoriser les spectateurs lors des matchs de football, un match attirant une foule de plus de 20 000 personnes.

De grandes foules se sont également rassemblées le mois dernier pour une exposition de tennis organisée par le meilleur joueur mondial Novak Djokovic à Belgrade et Zadar, en Croatie.

Ce dernier tournoi a été interrompu après plusieurs joueurs, dont Djokovic, et les entraîneurs ont été infectés par le virus.

Une élection parlementaire différée, reportée en avril, a eu lieu le 21 juin. Le Parti progressiste du président serbe Aleksandar Vucic a remporté environ quatre cinquièmes des sièges législatifs dans un boycott de l’opposition sur les conditions électorales.

Cette semaine, les autorités ont réimposé l’interdiction des grands rassemblements et obligé les habitants à porter des masques dans les transports publics et les espaces clos.

Vucic devait s’adresser à la nation plus tard jeudi et devait annoncer le retour de nouvelles restrictions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    L’Atalanta ne s’arrête pas, la Roma plonge

    Ghislaine Maxwell, l’ex-compagne de Jeffrey Epstein rattrapée par la justice