Renault porte réclamation contre Racing Point

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

L’écurie Renault a porté réclamation contre sa concurrente Racing Point, dont la monoplace de 2020 est très largement inspirée de la Mercedes sacrée championne en 2019, à l’issue du Grand Prix de Styrie de Formule 1 dimanche.

Cette réclamation porte sur plusieurs articles du règlement sportif du Championnat du monde, qui stipulent qu’un concurrent « doit utiliser dans ses monoplaces des pièces qu’il a conçues », qu’il en « conserve la propriété intellectuelle tant qu’il court en F1 » et que la sous-traitance pour concevoir certaines pièces ne peut pas être confiée « à un concurrent ou un sous-traitant d’un concurrent ».

Les deux parties devaient être entendues par les commissaires de course à 19h20 (17h20 GMT).

Cette année, Racing Point ne s’est pas contentée d’acheter le bloc propulseur et la boîte de vitesse développés par Mercedes. L’écurie basée à Silverstone, en Angleterre, a copié –sur photos, dit-elle–, les options aérodynamiques choisies la saison dernière par son motoriste, ce que le règlement n’interdit pas.

« Ce que nous avons fait est complétement légal », affirmait le directeur technique Andrew Green lors des essais d’avant saison en février, ce qu’assurait également Mercedes.

« C’est quelque chose que nous voulions faire depuis longtemps sans avoir le budget pour cela », précisait-il, et qui s’est concrétisé quand Racing Point a commencé à utiliser la soufflerie de l’équipe allemande en mai 2019.

Développer une « Mercedes rose » (la couleur de sa livrée), comme elle a été surnommée, a permis à Racing Point de se hisser au niveau de Renault et McLaren, voire un peu au-dessus, au milieu de tableau.

Lors de la manche inaugurale de la saison 2020 en Autriche la semaine dernière, son pilote mexicain Sergio Pérez s’est classé 6e. Ce dimanche, il a signé le même résultat devant son équipier canadien Lance Stroll.

Au GP du Japon l’an dernier, Racing Point avait obtenu, grâce à une réclamation, le déclassement des deux Renault.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus