Le Premier ministre tunisien Fakhfakh démissionne après un appel au vote de défiance

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le Premier ministre tunisien Elyes Fakhfakh a présenté mercredi sa démission au président Kais Saied après que le plus grand parti de sa coalition ait commencé à demander un vote de défiance envers le gouvernement.

Saied a maintenant une semaine pour nommer un remplaçant au poste de Premier ministre, qui aura deux mois pour former un nouveau gouvernement et le transmettre au Parlement.

Fakhfakh, qui fait l’objet d’une enquête sur des allégations de conflit d’intérêts, entretient des relations tendues avec Ennahda, le plus grand parti au Parlement, depuis les élections législatives d’octobre.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus